logo RUBRIQUE

  • Enseignement
  • Lu dans la presse
  • - Conventions
  • - Petits mots du pasteur
  • - Magazine "Résurrection"
  • - Actions communautaires
  • - Actions missionnaires
  • - Enfants
  • - Jeunes
  • - Vie d’église
  • Liens et Ressources
  • - Annonces hebdomadaires
  •  

    Zoom Arrière

    logo ARTICLE 398Toi, suis-moi novembre 2007
    Si le monde te hait, te maltraite ou t’enchaîne, Sauras-tu malgré tout maintenir haut ta foi ?
    logo ARTICLE 270Ted Kennedy : face à la maladie mars 2010
    Victime d’un malaise, Ted Kennedy est hospitalisé le 17 mai 2008 à Boston. Les examens révèlent une tumeur maligne au cerveau. Malgré la maladie, il se rendra le 25 août à la Convention démocrate à Denver.

    Dans la même rubrique

    Des temps prophétiques : Les robots du 21e siècle

     | Daniel 1 : 1-7 ; Jean 17 : 13-19 ; 1 Timothée 4 : 1-5 ; 2 Timothée 3 : 1-9
     

    Nous vivons une période
    d’accomplissements prophétiques.

    Depuis qu’Israël est rentré dans son pays, la terre d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, l’horloge prophétique s’est remise en marche ! C’est une grande joie pour les chrétiens de voir tant de choses annoncées par les prophètes s’accomplir sous leurs yeux. Ils s’en trouvent fortifiés dans leur foi et leur confiance en la Parole. Mais, en même temps, ce réveil prophétique s’accompagne de cataclysmes que Jésus et les apôtres ont annoncés : famines, tremblements de terre, guerres et bruits de guerre, pollution, épidémies (Matthieu 24, Apocalypse 6 et 8).

    Un journaliste non chrétien évoquait ces choses dans un article auquel il donnait comme titre : "Les cavaliers de l’Apocalypse". Ce ne sont donc pas seulement les chrétiens qui utilisent le vocabulaire apocalyptique, mais aussi la littérature non chrétienne dans les articles de presse des journaux du 21e siècle.

    Le livre de l’Apocalypse (6:1-8), dans son langage symbolique, parle de quatre cavaliers qui représentent quatre fléaux qui doivent frapper le monde. Certains se demandent si nous ne sommes pas tout près de ces temps de la fin et du retour de Jésus-Christ ! Notre génération voit des signes prophétiques annoncés dans les Ecritures, qui ne se sont jamais produits auparavant. Nous en retiendrons cinq.

    Premièrement le phénomène de mondialisation sur le plan commercial et politique. Le monde est devenu un village !

    Deuxièmement, la reconstitution de l’ancien Empire romain sous la forme de l’Europe actuelle. Beaucoup de dictateurs ont essayé de réaliser ce projet et ont échoué. Aujourd’hui, on y est.

    Troisièmement, Israël est rentré dans son pays et l’Etat d’Israël a été proclamé en 1948 avec Jérusalem comme capitale en 1967.

    Quatrièmement, un relâchement des mœurs jamais vu auparavant, dans aucune autre civilisation avant la nôtre. Jamais on est descendu aussi bas !

    Et cinquièmement, la volonté d’unification de toutes les religions. Une certaine religion, qui prétendait détenir le monopole de la foi, ouvre maintenant la porte à tout le monde !

    Voilà cinq caractéristiques incontournables annoncées par la Bible ! Vous auriez évoqué cela il y a 60 ans, on vous aurait ri au nez ! Or, il est évident que le monde est prêt pour l’arrivée de l’antichrist !

    Pour être à la mode, pour être informés,
    lisons la Bible.

    Pourquoi aller chercher des renseignements dans ce vieux livre de Daniel, plus de 2.500 ans en arrière ? Parce que ce livre est actuel et moderne. Pour être à la mode, pour être informés, lisons la Bible. Car, elle est la Parole vivante de Dieu qui nous a donné des repères pour nous montrer où Il conduit l’Histoire, c’est-à-dire à la gloire de Jésus-Christ et vers la Jérusalem céleste (Apocalypse 21 et 22). Jour après jour, nous voyons ce que tant d’autres avant nous auraient voulu voir.

    L’histoire de Daniel nous apprend beaucoup sur demain et la façon dont le chrétien doit vivre fidèlement avec Dieu dans une société sécularisée. Le récit lu dans Daniel nous ramène loin dans le temps, six siècles environ avant Jésus-Christ. Pourtant, les choses sont tout près de nous. La Babylonie, c’est l’Irak d’aujourd’hui. Saddam Hussein† est l’un des successeurs de Nébucadnetsar ou Nébuchodonosor.

    Nébucadnetsar a lutté contre les Egyptiens et les a refoulés. Il a soumis les contrées qu’il a traversées depuis l’Euphrate jusqu’au torrent d’Egypte (80 Km au sud de Gaza). Il vient étouffer une révolte en Juda et organise la déportation des Juifs à Babylone, comme annoncé par les prophètes.

    Parmi les déportés, se trouvent Daniel et ses trois amis. Ils font un long voyage de plus de 1.000 km, traversant le Croissant fertile, pour arriver dans ce pays du bout du monde d’alors, splendide, gigantesque, moderne, imprenable. Trois énormes murailles entourent la ville. La premère muraille interne a plus de 7m d’épaisseur. On aurait pu rouler à trois voitures de front sur son sommet. C’est le boulevard qui ceinture la ville sur 15 km (le ring de Charleroi fait 5 km !). Le mur médian a 7m80 d’épaisseur et, sur lui, s’appuie le rempart extérieur épais de 3m50.

    A cet ouvrage s’ajoute un fossé de plus de 50m de large alimenté par l’Euphrate, un fleuve de 120m de largeur (le canal de la Sambre à Charleroi a 20 - 25 m de largeur !). Ces remparts devaient avoir entre 10 et 20 m de hauteur. Un réseau de canaux dérivés de l’Euphrate parcourt la ville. Une ville moderne. De longues artères rectilignes, se croisant à l’angle droit, séparent les quartiers et conduisent vers les 8 ou 9 portes de la ville. L’ensemble devait abriter une population de 100.000 habitants environ.

    Dans la partie la plus peuplée, se trouvent le palais royal, où l’on situe les fameux jardins suspendus, une des Sept merveilles du monde, et le sanctuaire de Marduk, dieu tutélaire de la cité. La célèbre Voie Processionnelle d’un kilomètre de long, conduit vers la non moins célèbre Porte d’Ishtar. Ce sont les Champs Elysées de Babylone ! Daniel et ses amis découvrent cette puissance, cette richesse, cette splendeur ! Babylone, est l’image du monde ennemi de Dieu. Nébucadnetsar est l’image du dictateur, de l’antéchrist.

    Jour après jour, nous voyons ce que tant d’autres avant nous auraient voulu voir.

    Pourquoi tant de détails et de précisions historiques, archéologiques, architecturaux, culturels ? Pour faire ressortir la foi et la fidélité de Daniel et ses amis face à la pression qui s’exerce sur eux. Daniel aurait eu mille raisons de se laisser séduire par tant de beauté et de grandeur, mais il ne bronche pas ! Il va même aller jusqu’à défier la puissance de Babylone.

    Voilà bien l’archétype du chrétien solide qui ne se laisse pas impressionner par les lumières du monde. Celui-ci fait tout pour attirer et gagner les cœurs, les esprits, les âmes, nos enfants ... Derrière cette pression du monde, il y a quelqu’un qui veut nous séduire, séduire nos enfants, nos jeunes ... par différents moyens : cinéma, musique, télévision, littérature, presse etc. ...

    Le monde réalise des choses magnifiques, mais trompeuses. Le chrétien doit être vigilant. Plus on avance avec le Seigneur et plus on se tient près de Lui, plus on est capable de détecter les pièges et la puissance de séduction du monde. Tout n’est pas à rejeter, il faut faire le triage. L’Esprit Saint nous donne le discernement.

    Donc, Daniel va être confronté à la pression du monde hostile, mais tellement séduisant, et pourtant, il ne cèdera pas d’un pouce ! Nébucadnetsar veut faire en trois ans, de ces jeunes gens des robots humains, instruits, intelligents, productifs, obéissants, soumis à l’esprit de Babylone. Voilà ce que le monde veut faire de tout homme : un robot.

    On vous suggère : "Ne réfléchissez pas, on réfléchit pour vous !" On va vous dire ce qu’il faut penser de l’origine du monde, de la vie, de l’homme ... Vous n’avez pas le droit de penser autrement. Cela commence à l’école avec nos enfants : dans le primaire, puis cela continue dans le secondaire, dans le supérieur, à l’université. Et gare à celui qui n’accepte pas de rentrer dans le rang !

    On va vous dire que penser de l’homosexualité. « C’est une autre forme d’expression sexuelle qui a sa place dans la société. Mais, si je réfléchis, c’est le chemin de la mort (1 Corinthiens 6:10 ; Apocalypse 21:8 ; etc.) Mais, on ne vous demande pas de réfléchir ».

    On va vous dire que penser du mariage. Celui-ci ne sert plus à rien. C’est une contrainte inutile et dépassée, il vaut mieux cohabiter. Les émissions télévisées, les articles de presse, les lois votées au Parlement, les films, le théâtre ... sont là pour vous dire ce que vous devez penser comme un brave robot du 21e siècle. On va vous dire ce qu’il faut penser des scandales qui éclatent, des coupables et des victimes. Oui, la victime doit être défendue, mais le coupable doit être aidé, examiné. Pourquoi a-t-il agit de la sorte ? Son geste était un cri, un appel au secours ! Il faut être compréhensif, il faut rééduquer, réinsérer le coupable. "Oui mais c’est un récidiviste" direz-vous. On ne vous demande pas votre avis. « Rentrez dans le rang des robots ».

    C’est ce qu’on veut faire de vous, de vos enfants, de vos petits-enfants ! Des robots ! Toute la société s’organise autour de cette programmation. Ici on est à Babylone, où tous pensent de la même façon. Ce conditionnement se fait pour les grandes questions de l’existence mais aussi pour les affaires de la vie quotidienne. Par exemple, la publicité vous influence, de sorte que vos caddies se remplissent de produits "vu à la télévision".

    A Babylone, on a voulu faire de Daniel un robot. A Charleroi, on veut faire de vous des robots. Le monde veut faire de l’Homme un robot. Un robot avec un numéro. Bientôt, en effet, on voudra nous donner un numéro à trois chiffres : 666, comme le décrit Apocalypse 13:16-18 !

    Les gens ne réagiront pas, parce qu’ils auront été conditionnés pendant des années. Et, quand tout s’accomplira, ils seront prêts. Prêts quand cet esprit du monde se manifestera sous sa forme la plus absolue : l’Antichrist !

    Nous sommes en route vers cette monstruosité.

    Nébucadnetsar était un enfant de chœur comparé à la Bête de l’Apocalypse. Mais Dieu, dans sa sagesse, nous a donné un garde-fou contre cette manipulation, un anti-poison, une lumière. "Ta Parole est une lampe à mes pieds, une lumière sur mon sentier." (Psaumes 119:105)

    La pression de Babylone sur Daniel était terrible et la pression du monde sur nous est terrible aussi. Le livre de Daniel montre que, si forte que soit la pression du monde, Dieu est plus puissant encore pour tenir ses enfants debout et les garder fidèles ! La puissance qui triomphe du monde, C’EST LA FOI, notre foi en Dieu et en Jésus-Christ, notre Sauveur, notre foi en la Parole divine.

    Si Daniel a pu rester debout malgré la terrible pression qui s’exerçait sur lui, nous aussi, nous pouvons résister à la pression du monde en plaçant notre confiance en Dieu, en Jésus-Christ et en sa divine Parole.

    Personne n’est assez fort pour résister seul. C’est pourquoi Dieu vient habiter dans nos cœurs pour nous donner la force de vivre autrement qu’en robot.

    1 Jean 4:4 nous affirme : "Vous, petits enfants, vous êtes de Dieu ... celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde."

    Post-scriptum

    Ce message a été enregistré le 6/11/2005 en audio et en vidéo
    Résumé par Odette Galante et Marie-Rose Gérard

    Copyright © 2005 Eglise Protestante Evangélique de Charleroi. Tous droits réservés.
    Ce site a été créé par Ginger-Nut et est géré avec SPIP + EVA-Web