logo RUBRIQUE

  • Enseignement
  • Lu dans la presse
  • - Conventions
  • - Petits mots du pasteur
  • - Magazine "Résurrection"
  • - Actions communautaires
  • - Actions missionnaires
  • - Enfants
  • - Jeunes
  • - Vie d’église
  • Liens et Ressources
  • - Annonces hebdomadaires
  •  

    Zoom Arrière

    logo ARTICLE 804Alfred Kuen (1921-) décembre 2013
    Auteur prolifique de livres d’étude chrétiens, il a été professeur à l’Institut biblique et missionnaire Emmaüs, ainsi que directeur des Editions Emmaüs. Avec d’autres, il est à l’origine de la traduction de la Bible dite "Bible du Semeur".
    logo ARTICLE 350Faire taire les critiques février 2011
    Nous pouvons résister aux moqueries si nous avons la conviction de faire la volonté de Dieu.

    Dans la même rubrique

    La puissance des pensées

     | Philippiens 4 : 6-9 • 1 Corinthiens 2 : 1-5
     

    Voir aussi : “A quoi pensons-nous ?”
     

    Dans l’univers se livre un combat gigantesque, inimaginable. Il a pour objectif le contrôle de nos pensées. Celui qui contrôle nos pensées contrôle toute notre vie.

    Si nous ne contrôlons pas nos pensées,
    un jour nos pensées nous contrôleront

    Pour contrôler un grand avion, il suffit de se trouver dans le cockpit où sont regroupées toutes les commandes. Nos pensées constituent le poste de pilotage de notre existence. Elles dirigent toute notre vie puisqu’elles en contrôlent et actionnent tous les leviers. Le contrôle de notre sexualité, de nos sentiments, de notre parole, de nos regards, de nos actions, de nos objectifs, de notre échelle des valeurs, de nos décisions est localisé dans nos pensées. C’est pourquoi Christ nous appelle à Lui soumettre toutes nos pensées.

    L’apôtre Paul écrivait aux Corinthiens : « Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ. » (2 Corinthiens 10:5). Qui contrôle nos pensées ? Qui est le maître de notre vie ? Avez-vous constaté que nous sommes très souvent davantage influencés par l’esprit du monde que par l’Esprit de Dieu. Cela malgré nous et même contre notre gré, tellement nous baignons dans l’esprit du monde qui influence notre pensée.

    Or l’esprit du monde est opposé à l’Esprit de Dieu. Ils ne disent pas la même chose sur la famille, les femmes, les hommes, les parents, les enfants, sur l’amour, le mariage, sur l’avortement, l’euthanasie, les origines de l’univers, sur le sens de la vie, sur l’homosexualité, sur la mort, sur l’au-delà, sur l’horoscope, sur les jeux de hasard, sur la mode. L’esprit du monde et l’Esprit de Dieu sont opposés. Dans nos pensées se livre ce combat entre l’esprit du monde et l’Esprit de Dieu.

    Nous sommes dans le monde, dit l’Ecriture, mais nous n’avons pas l’esprit du monde et nous ne devons pas vivre comme le monde. Au niveau des pensées, le monde nous propose une attitude diamétralement opposée à l’enseignement du Christ.

    On entend beaucoup aujourd’hui le mot « fantasme ». On a inventé le verbe « fantasmer », à savoir : laisser ses pensées échapper à tout contrôle. Cela n’est pas inoffensif. Il n’y a rien de plus dangereux que de laisser libre cours à nos pensées. Le jeune marié qui fantasme sur la femme de son meilleur ami un jour ne se contentera plus de seulement fantasmer ! Un jour il passera aux actes ! S’il ne contrôle pas ses pensées, un jour ses pensées le contrôleront. Le pervers qui fantasme sur cette petite fille qu’il croise tous les jours sur le chemin de l’école va un jour la kidnapper. Tout a commencé dans ses pensées.

    L’œuvre du Saint-Esprit
    commence au niveau de nos pensées.

    Le jeune qui fantasme sur la voiture de sport qu’il convoite chaque jour sur le chemin du travail va un jour la voler. Nos pensées nous influencent d’une façon ou d’une autre. Elles nous conduisent et nous dirigent. Paul disait, en parlant des non-chrétiens, : « Ces païens marchent selon la vanité de leurs pensées. Ils ont l’intelligence obscurcie, ils sont étrangers à la vie de Dieu, à cause de l’endurcissement de leur cœur. Ayant perdu tout sentiment, ils se sont livrés à la dissolution, pour commettre toute espèce d’impureté jointe à la cupidité. » (Ephésiens 4:17-19). Mais l’apôtre poursuit et incite les chrétiens à ne plus marcher de cette manière en évitant de nous laisser guider par la vanité de nos pensées.

    En tant que chrétiens nous devons amener toute pensée captive à l’obéissance de Christ. En évoquant le peuple d’Israël, le prophète Esaïe de la part de Dieu disait : « J’ai tendu les mains tous les jours vers un peuple rebelle, qui marche dans une voie mauvaise, au gré de ses pensées ; vers un peuple qui ne cesse de m’irriter. » (Esaïe 65:2).

    Quel jugement sévère ! Un peuple qui marche au gré de ses pensées s’égare ainsi loin de Dieu. Et l’apôtre Paul parle dans sa lettre aux Romains des incrédules « qui ont changé la vérité de Dieu en mensonges, qui se sont égarés dans leurs pensées, et qui se sont livrés à l’impureté selon les convoitises de leur cœur, et qui se sont livrés à des passions infâmes, car leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature ; et de même les hommes, abandonnant l’usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement. » (Romains 1:24-27).

    Si Dieu accorde de l’importance à nos actes, Il en accorde aussi énormément à nos pensées qui précèdent nos actions. « Les pensées mauvaises sont en horreur à l’Eternel. » (Proverbes 15:26).

    Le Seigneur nous a donné ce premier commandement : « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C’est le premier et le plus grand commandement. » (Matthieu 22:37). Notre pensée compte beaucoup aux yeux de Dieu. La raison en est que nos actions sont conditionnées par nos pensées. Nos actes sont le reflet de ce que nous pensons. A quoi pensons-nous ? Nos pensées ont un pouvoir extraordinaire. Albert Einstein a dit : “Le vrai problème se trouve dans le cœur et les pensées de l’homme.” La Bible confirme bien que c’est à ce niveau que réside le problème. Nos pensées ne sont jamais innocentes. Elles sont puissantes et ont une volonté. Nos pensées veulent quelque chose. L’apôtre Paul dit : « Nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées. » (Ephésiens 2:3).

    Nos pensées sont constamment agressées et polluées par l’esprit du monde

    Voilà pourquoi beaucoup de personnes souffrent dans le monde. Elles se laissent conduire par leurs pensées sans aucun contrôle. Voilà aussi pourquoi certains chrétiens souffrent. Le Christ n’a pas le contrôle sur toutes leurs pensées.

    La pensée de Dieu à travers toute l’Ecriture est de sauver l’homme, de pardonner ses péchés, de purifier son cœur, de lui donner ainsi la vie éternelle. Mais ensuite Dieu veut nous corriger, nous façonner, nous réformer, nous transformer à l’image de Jésus-Christ. Cette réforme passe par la transformation de nos pensées. L’œuvre du Saint-Esprit commence au niveau de nos pensées. L’Esprit de Dieu veut ainsi contrôler nos pensées, mais Il ne le fait jamais contre notre volonté. Il ne prend jamais possession de notre volonté. Les commandes et les leviers sont entre nos mains. Ainsi, lorsque nous laissons Dieu contrôler nos pensées, Il peut alors contrôler toute notre vie. Dieu est alors, de notre plein gré, dans la cabine de pilotage. Voulons-nous vraiment que Dieu conduise toute notre vie ? Sommes-nous prêts à soumettre toutes nos pensées à la volonté de Dieu, à les rendre conformes à la pensée de Dieu ? C’est une question de choix. Ce n’est pas parce que nous sommes chrétiens que ce contrôle de nos pensées est réglé automatiquement.

    Quels sont les moyens utilisés par Dieu pour influencer nos pensées ?

    D’abord par sa Parole. Jésus a dit : « Sanctifie-les par ta vérité : ta Parole est la vérité. » (Jean 17:17). La Parole de Dieu est la pensée de Dieu. Lorsque la Parole de Dieu est utilisée comme « détergent », elle peut alors « décaper » toutes nos pensées pour notre plus grand bien. Nos pensées sont constamment ...agressées et polluées par l’esprit du monde. Il est donc nécessaire de les débarrasser de toutes leurs impuretés et de les laver par l’Esprit de Dieu. Les non-croyants qualifient parfois la foi de lavage de cerveau. Nous sommes quelque peu perturbés par cette remarque. Mais ils ont raison d’un certain côté. La Parole de Dieu corrige nos pensées, les lave et les détartre pour ôter les impuretés et les souillures de la pollution causées par l’esprit du monde. En fait, nous venons écouter la Parole de Dieu pour désinfecter et assainir nos pensées polluées par le monde. La Parole de Dieu est utile pour purifier, rectifier notre pensée et la rendre captive à l’obéissance de Christ.

    Le second moyen utilisé par Dieu pour contrôler nos pensées est l’Eglise, le rassemblement des enfants de Dieu. Toute la vie de l’Eglise vise directement ou indirectement à influencer notre pensée, notamment pour remettre de l’ordre dans notre échelle des valeurs. Cela commence déjà dès l’enfance et l’adolescence. Ces jeunes pourront ainsi un jour choisir. Ils connaissent la pensée du monde dans lequel ils vivent dès leur jeune âge. Il faut donc qu’ils connaissent aussi la pensée de Dieu dès que possible. Voilà pourquoi la participation à la vie de l’église est importante. Elle contribue à garder notre pensée propre, en Jésus-Christ, pour le bien de notre âme et notre édification. C’est pourquoi la participation aux cultes, aux études bibliques, aux rencontres de prières, aux repas et aux réunions d’enfants et de jeunes est utile pour garder notre pensée pure en Jésus-Christ. Fréquenter l’Eglise de Christ est un moyen donné par Dieu pour garder nos pensées en Christ. Le troisième moyen choisi par Dieu pour garder nos pensées en Jésus-Christ est la musique. Le chant est important. L’apôtre Paul écrivait : « Entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre cœur les louanges du Seigneur. » (Ephésiens 5:19). La musique chrétienne, les cantiques, les chœurs, les grandes œuvres classiques qui célèbrent la gloire de Dieu poussent nos pensées vers Jésus-Christ. La musique est un moyen merveilleux donné par Dieu à l’Eglise pour garder nos pensées en Jésus-Christ. La musique est un apport formidable pour nous rapprocher de Christ. Avez-vous déjà remarqué ? Nous connaissons plus de cantiques par cœur que de versets bibliques. La musique nous aide à mémoriser et à retenir. Ces cantiques sont inspirés par la Parole de Dieu. Ils traduisent des vérités bibliques. Les chants et la musique chrétienne constituent un moyen remarquable pour garder nos pensées en Christ. La musique chrétienne est particulièrement importante pour les jeunes puisqu’ils entendent alors les vérités de la Parole de Dieu et ont ainsi leur cœur poussé vers le Christ.

    Le quatrième moyen est la prière. La Bible dit « Ne vous inquiétez de rien ; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ. » (Philippiens 4:6) La prière est donc un autre moyen donné par Dieu pour garder nos pensées en Christ. Quand nous prions, les pensées de Christ traversent notre cœur et notre âme. Quand nous sommes à genoux devant Dieu, les pensées de Christ remplissent notre esprit pendant ces instants de communion avec le Seigneur.

    Qui contrôle nos pensées ? Qui est le maître de notre vie ? Voulons-nous soumettre toute pensée à l’obéissance de Jésus-Christ ?

    Post-scriptum

    Message du 21/1/2001, résumé par Jean-Pierre Baudouin.

    Copyright © 2005 Eglise Protestante Evangélique de Charleroi. Tous droits réservés.
    Ce site a été créé par Ginger-Nut et est géré avec SPIP + EVA-Web