logo RUBRIQUE

  • Enseignement
  • Lu dans la presse
  • - Conventions
  • - Petits mots du pasteur
  • - Magazine "Résurrection"
  • - Actions communautaires
  • - Actions missionnaires
  • - Enfants
  • - Jeunes
  • - Vie d’église
  • Liens et Ressources
  • - Annonces hebdomadaires
  •  

    Zoom Arrière

    logo ARTICLE 301Les Rois de France et la Bible octobre 1998
    En ce temps précédant l’invention de l’imprimerie, où chaque livre devait être copié à la main, la Bible occupait une place d’honneur dans le palais de plusieurs rois de France...
    Photos des travaux - août 2006 août 2006

    Dans la même rubrique

    La Bible, une parole vivante

     | Psaume 119 : 9 à 35 - Hébreux 4 : 12 à 13 -
    1 Pierre 1 : 22 à 25
     
    La Bible est le livre le plus lu et le plus vendu au monde. Il est traduit en plus de 2.000 langues. Pourtant beaucoup de foyers ne possèdent pas encore la Parole de Dieu ou ne l’ouvrent jamais.

    C’est le premier livre imprimé par Gutenberg. C’est le livre de tous les records. Il est appelé la Bible, ce qui signifie « le livre ». C’est une parole vivante et efficace. Napoléon disait : “L’Evangile possède une vertu secrète. Je ne sais quoi d’efficace et de chaleureux qui agit sur l’entendement et qui charme le cœur. L’Evangile n’est pas un livre, c’est un être vivant.” La Bible est un livre particulier qui possède cette caractéristique de vie. André PAROT, l’ancien conservateur du Musée du Livre de Paris, disait : “Grâce à l’archéologie, la Bible, loin d’être un livre mort et périmé, est un recueil plus vivant que jamais, si du moins nous avons su voir et entendre.”

    La Bible est un livre vivant parce que Dieu en est l’auteur. Ce Dieu est vivant et vrai. Il n’est pas mort. C’est donc logique que sa Parole soit vivante. Nombreux sont ceux qui auraient voulu enterrer Dieu. Nietzsche avait déclaré : “Dieu est mort.” Aujourd’hui Dieu est vivant et le philosophe allemand est dans sa tombe, après avoir vécu les huit dernières années de sa vie dans un asile psychiatrique parce qu’il avait contracté une syphilis suite à ses visites chez les prostituées.

    “L’Evangile possède une vertu secrète. Je ne sais quoi d’efficace et de chaleureux qui agit sur l’entendement et qui charme le cœur. L’Evangile n’est pas un livre, c’est un être vivant.” - Napoléon

    La Bible restera toujours un livre vivant parce qu’elle vient du Dieu vivant qui ne meurt pas. Jésus a dit : « Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront pas. » (Matthieu 24:35). Personne n’a jamais osé parler comme cela. Aucun auteur, aucun écrivain même adulé de son vivant, n’a osé prétendre une telle chose. La Bible reste vivante. Dieu ne meurt pas. Tous les autres auteurs sont mortels. Leurs ouvrages n’ont qu’un temps. John Lennon, l’un des Beatles, avait déclaré : “Nous sommes aussi populaires que Jésus-Christ.” Quelques années plus tard il était assassiné, et sous peu les gens se souviendront à peine de son nom.

    La Bible est une Parole vivante parce que Dieu, son auteur, ne meurt pas.

    C’est par cette Parole que Dieu communique la vie. C’est pourquoi la Bible est comparée à une semence de vie. Jésus a utilisé la parabole du semeur pour faire comprendre que sa Parole répandue dans le cœur est une semence de vie. C’est la semence incorruptible de la vie éternelle. La Parole de Dieu garde toujours sa puissance de vie.

    Dans les tombes, certains archéologues ont notamment trouvé des semences. Ils ont planté ces graines pour ensuite les arroser et les soigner. Après avoir séjourné plus de 3.000 ans dans ces tombes, ces graines ont ainsi germé. Elles avaient gardé leur puissance de vie pendant des siècles. La Parole de Dieu conserve toujours sa puissance de vie. Elle donne la vie. C’est pourquoi des gens se convertissent à Jésus-Christ. Par sa Parole, Dieu communique la vie. La Parole de Dieu reste vivante et permanente. C’est une semence incorruptible et indestructible. Elle ne vieillit pourtant pas et reste constamment moderne.

    Chaque génération passée pensait pouvoir enterrer la Bible. Voltaire s’est pris au piège en osant prédire au 18e siècle : “Dans 100 ans, la Bible sera un livre oublié et inconnu. On ne le trouvera plus que dans les débarras ou dans les collections d’antiquité.” (lettre adressée à Frédéric-le-Grand). Mais le siècle des Lumières n’a pas réussi à enterrer la Parole de Dieu, pas plus que le 19e, celui de la technologie, ni le 20e celui du savoir et des sciences, ne parviendra pas non plus à faire mourir cette Parole de vie qui garde de siècle en siècle sa puissance de vie. Dans le futur, des gens se convertiront encore parce que la Parole de Dieu garde cette puissance de vie. Jamais personne ne sera invité aux funérailles de la Parole de Dieu. Elle est vivante, permanente et incorruptible. Tout passe, se dessèche et se flétrit, mais la Parole du Seigneur demeure éternellement. Par elle Dieu communique la vie. Chacun se convertit dans des circonstances différentes, mais en fait nous venons tous à Jésus-Christ de la même façon : par un contact avec la Parole de vie.

    Dieu a choisi de communiquer la vie, la foi, par sa Parole vivante et permanente. « La foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la Parole de Dieu. » (Romains 10:17). La Parole est le chemin par lequel Dieu cherche à joindre notre cœur. La Parole nous met en contact avec Jésus-Christ, avec celui qui a dit : « Je suis la vie. » La Bible ne sauve personne mais elle nous conduit vers le Sauveur. Elle ne donne pas la vie mais nous conduit à Celui qui donne la vie : Jésus-Christ. Jésus a dit aux judaïsants : « Vous sondez les Ecritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle : ce sont elles qui rendent témoignage de moi. Et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie ! » (Jean 5:39). La Bible ne donne pas la vie éternelle. Elle est donnée par Celui qu’elle révèle. La Bible nous conduit vers Celui qui est la vie et qui donne la vie. « Celui qui a le Fils a la vie ; celui qui n’a pas le Fils de Dieu n’a pas la vie. » (1 Jean 5:12). On peut avoir une Bible et même la lire sans avoir la vie. Pour avoir la vie, il faut venir à Christ, le Fils de Dieu, Jésus de Nazareth, le Messie, le Sauveur du monde, Celui qui est la vie. Ainsi, celui qui a le Christ, a la vie.

    L’important n’est donc pas d’avoir une Bible. Il faut encore qu’elle nous conduise à Christ. La Bible vivante et permanente nous conduit à Christ qui est la vie. Cette Bible est aussi une Parole vivante parce qu’elle nourrit la vie que Dieu nous donne. Jésus a dit : « L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. » (Matthieu 4:4). Dès qu’un bébé est né, il faut souvent le nourrir pour ne pas le laisser mourir. La vie est merveilleuse. Elle doit être nourrie. Notre âme est nourrie par la Parole de Dieu. Notre estomac n’est pas le seul à devoir être nourri. Notre âme réclame aussi sa nourriture. Notre foi, cette vie de Dieu en nous, a besoin de cet aliment sacré, cette manne céleste, ces vitamines divines, cette Parole de Dieu. Et quand nous sommes éprouvés et tenaillés par l’épreuve, la solitude, le deuil, cette Parole de Dieu nous fortifie intérieurement. La Bible entretient et maintient la vie de Dieu en nous. Pour être forts spirituellement, nous devons être bien nourris. La lecture et la méditation de la Parole de Dieu sont nécessaires au maintien de notre bonne santé spirituelle. Lisons-nous la Bible tous les jours ? Nous mangeons chaque jour ! Ouvrons-nous la Bible aussi chaque jour ? Elle maintient en vie la vie de Dieu en nous. La Parole de Dieu est un élément très important dans la vie d’un couple, d’une famille.

    La Bible ne sauve personne mais elle nous conduit vers le Sauveur. Elle ne donne pas la vie mais nous conduit à Celui qui donne la vie : Jésus-Christ.

    La Parole de Dieu est aussi vivante parce qu’elle nous parle des choses de la vie. C’est un livre de vie pour vivre au quotidien. Ce n’est pas un livre religieux réservé à la vie future dans le ciel. C’est un guide de vie ancré dans la vie de tous les jours. Elle traite de tous les sujets pratiques que nous devons considérer chaque jour. La Bible parle de la vie avec tout ce qu’elle comporte : le vin, les héritages, l’éducation des enfants, le viol, le mariage, la vieillesse, le travail, les prostituées, les jeunes, les règles d’hygiène, l’amour, la guerre, la paix, la politique, l’homosexualité, le mensonge, l’alimentation sans graisse, la folie, le bonheur, la maladie, l’accouchement, etc. La Bible parle de tout. C’est une Parole vivante. C’est la Parole de Dieu.

    Elle est vivante aussi parce qu’elle agit et transforme la vie des hommes. Des millions d’hommes, de femmes, d’enfants, de jeunes, de vieillards pourraient témoigner et affirmer que la Parole de Dieu est vivante et qu’elle a changé leur vie.

    La Parole de Dieu est vivante parce qu’elle change la vie. Le journal, les revues de presse, les magazines ne peuvent pas transformer une vie. Les meilleurs ouvrages vendus en librairie sont probablement des livres intéressants, mais ils ne sont pas vivants. Ils ne peuvent changer une vie. Mais la Parole de Dieu libère l’alcoolique ou l’homme violent de ses chaînes.

    La Bible est le livre vivant qui change et transforme la vie.

    Post-scriptum

    Message du 2/2/2003 de Philippe Hubinon - Résumé par Jean-Pierre Baudouin.

    Copyright © 2005 Eglise Protestante Evangélique de Charleroi. Tous droits réservés.
    Ce site a été créé par Ginger-Nut et est géré avec SPIP + EVA-Web