logo RUBRIQUE

  • Enseignement
  • Lu dans la presse
  • - Conventions
  • - Petits mots du pasteur
  • - Magazine "Résurrection"
  • - Actions communautaires
  • - Actions missionnaires
  • - Enfants
  • - Jeunes
  • - Vie d’église
  • Liens et Ressources
  • - Annonces hebdomadaires
  •  

    Zoom Arrière

    logo ARTICLE 654Søren Kierkegaard (1813-1855) juillet 2013
    Ecrivain, théologien protestant, et philosophe danois.
    logo ARTICLE 273Ouvrir une école, c’est fermer une prison ! octobre 2009
    Notre société a besoin de réponses à ses problèmes existentiels. Les valeurs chrétiennes sont une réponse : travaillons en amont des problèmes, prévenir plutôt que guérir !

    Dans la même rubrique

    Ambroise (340-397)

     

    Ce que Jésus donne

    En Jésus, j’ai trouvé un Ami qui, lorsque je vivais loin de lui, s’est approché de moi, m’a parlé, et a gagné mon cœur.

    En lui, j’ai trouvé un Sauveur pour le temps et l’éternité. Après m’avoir montré mon cœur corrompu, il m’a révélé son grand amour et a effacé mes péchés au prix de son sang précieux.

    En Jésus, j’ai trouvé un Guide fidèle, qui, dans les moments de faiblesse, a empêché mon pied de glisser, et m’a préservé des chutes.

    En Jésus, j’ai trouvé aussi un défenseur. Car, lorsque Satan m’a attaqué, il s’est toujours placé devant moi, et a repoussé l’ennemi qui cherchait à me terrasser.

    Oui, en Jésus, j’ai tout trouvé. Ce que le monde n’a jamais pu me donner, et après quoi mon cœur a longtemps soupiré, je l’ai trouvé en lui.

    C’est pourquoi je suis pressé de dire à tous ceux qui soupirent après la paix, la joie et le repos :

    Venez à Jésus ! En lui sont cachés des trésors dont il fait part à tous ceux qui croient en lui et qui désirent le suivre et le servir. Il est encore le même aujourd’hui, et offre librement la vie éternelle, la paix et le bonheur pour toujours.

    Post-scriptum

    Saint Ambroise (vers 339-397), évêque de Milan de 374 à 397, est Père et Docteur de l’Église. Il est connu en tant qu’écrivain et poète, quasi fondateur de l’hymnodie latine chrétienne et lecteur de Cicéron et des Pères grecs, dont il reprend les méthodes d’interprétation allégorique. Il est aussi l’un des protagonistes des débats contre l’arianisme. C’est auprès de lui que saint Augustin se convertit au christianisme ; il le baptise. Il contraignit l’empereur Théodose à une expiation publique.

    Source : Dixel 2010 / Wikipedia


    Copyright © 2005 Eglise Protestante Evangélique de Charleroi. Tous droits réservés.
    Ce site a été créé par Ginger-Nut et est géré avec SPIP + EVA-Web