logo RUBRIQUE

  • Enseignement
  • Lu dans la presse
  • - Conventions
  • - Petits mots du pasteur
  • - Magazine "Résurrection"
  • - Actions communautaires
  • - Actions missionnaires
  • - Enfants
  • - Jeunes
  • - Vie d’église
  • Liens et Ressources
  • - Annonces hebdomadaires
  •  

    Zoom Arrière

    logo ARTICLE 513ISRAËL : actualité essentielle novembre 2011
    Faits importants de l’actualité concernant Israël.
    logo ARTICLE 783Paradoxes divins juillet 2012
    Grégoire de Nazianze, père de l’Eglise, exprime avec des mots simples des faits singuliers et apparemment contradictoires, qui heurtent ainsi le sens commun et interpellent le lecteur.

    Dans la même rubrique

    Famille, je t’aime !

     | 1 Timothée 5 : 8
     

    La famille est une des choses les plus importantes à traiter dans une église et je vous donne six bonnes raisons d’aborder souvent ce sujet.

    1. L’Eglise est composée de familles et dans l’église, quand les familles vont bien, l’église va bien. Quand les familles sont fortes, alors l’église est forte.
    2. La famille risque de devenir un problème qui pourrait bouleverser les églises. C’est ce que l’on constate déjà aujourd’hui à cause de l’éclatement des familles dans la société. Cela produit des répercussions dans les églises et de même dans les écoles. Les familles, auparavant, étaient beaucoup plus stables et nous devons nous attendre à une amplification de l’éclatement des familles dans les années à venir.
    3. Sujet très important aussi pour nos jeunes qui vont bientôt à leur tour construire une famille et qui voient autour d’eux des exemples qui ne sont pas toujours bons à suivre. La télévision leur donne bien souvent une image destructrice du couple et une fausse conception de la vie de famille.
    4. La famille est le plan de Dieu. Dieu a “inventé” la famille. L’histoire de l’humanité commence avec un couple, dans le récit de la création (Genèse 1, 2). La famille est la première des institutions divines, avant l’État, avant l’Église.
    5. La famille n’a jamais été autant en danger qu’aujourd’hui. On sait que l’Histoire de l’humanité a toujours été faite de problèmes et notamment dans la famille mais aujourd’hui on bat tous les records. On veut changer la structure de la famille, ce n’est plus « un homme + une femme = des enfants » mais « un homme + un homme = des enfants ». C’est le fondement même de notre société qui est mis en danger car on veut nous imposer ces choses sans même consulter l’opinion publique.
    6. L’enseignement des sectes détruit aussi la famille. En effet, celui qui entre dans la secte doit renier sa famille pour pouvoir être accepté. Ou bien alors, comme les Témoins de Jéhovah qui en arrivent à rejeter leurs enfants s’ils ne marchent pas dans les mêmes voies que leurs parents, les voies de la « Tour de garde » ! Ce n’est pas ce que la Bible enseigne ! Même si nos enfants ne marchent pas comme nous le voudrions, nous ne les renions pas pour autant. L’église doit être un lieu de rassemblement et de construction. La famille est une des pièces maîtresses de la vie de notre église.

    Le premier cadre de la mise en pratique de la Parole de Dieu, c’est notre famille.

    Aborder ce sujet sur la famille est parfois délicat, même douloureux pour quelques uns qui ont beaucoup souffert dans leur famille ou qui souffrent encore.

    Certains ont été oubliés pas leur père, d’autres ont été oubliés par leurs enfants ...

    Mais cela n’enlève rien à l’importance de ce sujet. La Bible a beaucoup à dire sur la famille, sur le mariage, sur le couple, sur les enfants, sur les petits-enfants, les parents, les beaux-frères, ...

    Dieu ne se préoccupe pas seulement de notre âme, de notre vie spirituelle, pas seulement de l’Église, du salut, du péché, de la prière, mais de tous les aspects de notre vie, et la famille en fait partie.

    La Bible n’est pas un livre religieux comme beaucoup le pensent autour de nous. C’est un livre de vie, c’est un livre qui nous apprend à vivre comme Dieu le veut, un livre pour vivre, c’est le livre du bonheur.

    Il nous donne des bons conseils pour être heureux dans la famille, heureux dans l’église, heureux au travail, ... « Observe et écoute toutes ces paroles que je t’ordonne, afin que tu sois heureux. » (Deutéronome 12:28). Ce n’est pas parce que nous sommes devenus chrétiens qu’il n’y aura plus de problèmes dans les familles, mais Dieu nous donnera aussi les solutions pour les résoudre.

    C’est le meilleur bouquin qui ait été écrit pour la famille et tout le monde peut en faire l’expérience. Le premier cadre de la mise en pratique de la Parole de Dieu, c’est notre famille. Si vous désirez savoir si je suis un bon chrétien ce n’est pas en interrogeant les anciens que vous le saurez, ni en écoutant mes prédications, ni en demandant à des voisins mais en questionnant mon épouse et mes enfants.

    Toute la Parole de Dieu est applicable dans le cadre de la famille et le premier lieu où nous sommes appelés à vivre notre foi, c’est dans notre famille. C’est là le véritable terrain-test de la foi.

    Dans l’église, c’est facile de vivre ensemble. On se voit quelques heures le dimanche ou en semaine et puis, on se quitte jusqu’à la semaine suivante.

    Bien souvent nous pensons qu’il y a juste deux textes dans la Bible qui concernent la famille :

    Et cependant, il y a beaucoup d’autres passages d’où on peut tirer des applications pour la famille.

    J’ai été élevé dès mon plus jeune âge dans l’Évangile mais c’est en faisant un stage d’étudiant avec un pasteur que j’ai découvert et appris que la Bible a beaucoup à dire sur le mariage, le couple, la famille. Par exemple, considérez les textes suivants dans le cadre de la famille :

    Tirons quelques exemples de ces versets.

    Soyez bons envers les autres.

    Pas de paroles malsaines. Dans sa famille, on est familier puisqu’on se voit souvent, alors on dit parfois des mots qui ne devraient jamais être prononcés. Combien d’enfants ont été démolis par des paroles blessantes (bon à rien, raté, ...). Et combien d’épouses ont entendu de leur mari les paroles les plus blessantes de leur vie. Gardons-nous bien de ne pas humilier ou blesser ceux que nous aimons.

    Priez les uns pour les autres. N’oublions pas de prier ensemble à haute voix, pour notre épouse, notre époux, pour nos enfants. « Les couples où l’on prie ensemble, restent ensemble ».

    Restons unis. Les parents ne doivent jamais se contredire, si l’un dit oui, l’autre doit dire oui aussi. Soyons toujours d’accord pour le bien de nos enfants.

    « Si quelqu’un ne prend pas soin des gens de sa famille, il est pire qu’un incrédule, il a renié la foi. » (1 Timothée 5:8).

    Que servirait-il à un chrétien de connaître toutes les doctrines de la Bible, sur la double prédestination, sur le Saint-Esprit, sur le baptême, sur la Trinité, la divinité de Jésus-Christ, etc. ? Que lui servirait-il de venir à toutes les réunions et d’être engagé dans des ministères si dans sa famille, c’est l’enfer, s’il ne vit pas sa foi dans l’amour avec les siens.

    Que Dieu nous aide à prendre soin des gens de notre famille ! C’est là que commence notre témoignage chrétien.

    Dieu nous a donné les meilleurs conseils pour être heureux.

    Post-scriptum

    Message du 19/3/2006 de Philippe Hubinon - Résumé par Odette Galante et Marie-Rose Gérard.

    Copyright © 2005 Eglise Protestante Evangélique de Charleroi. Tous droits réservés.
    Ce site a été créé par Ginger-Nut et est géré avec SPIP + EVA-Web