logo RUBRIQUE

  • Enseignement
  • Lu dans la presse
  • - Conventions
  • - Petits mots du pasteur
  • - Magazine "Résurrection"
  • - Actions communautaires
  • - Actions missionnaires
  • - Enfants
  • - Jeunes
  • - Vie d’église
  • Liens et Ressources
  • - Annonces hebdomadaires
  •  

    Zoom Arrière

    logo ARTICLE 600Jean Chrysostome (344 ou 349 - 407) avril 2010
    Père de l’Église grecque, docteur de l’Église ; élu Patriarche de Constantinople en 398. Il devint célèbre par sa prédication et ses talents d’orateur éloquent, d’où son surnom de Chrysostome (« Bouche d’or »).
    logo ARTICLE 82La lumière est venue dans le monde décembre 1997
    PRÉDICATION • NOËL — Deux mille ans après la naissance du Christ, sur toute la planète, les peuples fêtent Noël. Des millions d’hommes, de femmes, de jeunes gens, de jeunes filles et d’enfants se souviennent.

    Dans la même rubrique

    Une inscription datant de l’an 63 qui fait référence à Jésus

     

    PARIS : Une inscription qui serait une des premières références historiques à l’existence de Jésus-Christ a été trouvée gravée dans la pierre d’un ossuaire datant du 1er siècle de notre ère à Jérusalem, selon la revue américaine « Biblical Archeology Review ».

    L’inscription « Jacques, fils de Joseph, frère de Jésus » est gravée en araméen, langue voisine de l’hébreu, sur un côté de l’ossuaire, écrit par l’auteur de l’article, le paléographe français André Lemaire.

    Ce type d’écriture n’a été utilisé qu’entre 10 et 70 ans après J.C. et l’inscription a été scientifiquement vérifiée en laboratoire en Israël pour garantir qu’il ne s’agit pas d’un faux, selon lui.

    M. Lemaire, professeur à l’Ecole pratique des Hautes Etudes à Paris, affirme que l’ossuaire - un petit tombeau de pierre où l’on mettait les os des défunts après leur mort - date d’environ 63 après J.C.

    Selon lui, si les prénoms juifs Jacques (ou Jacob), Joseph et Jésus étaient très courants à Jérusalem, en revanche la juxtaposition de trois noms sur un ossuaire est rare. Elle tend à prouver qu’il s’agissait de personnages connus, (Saint) Jacques et Jésus de Nazareth, Jacques le Juste, qui fut le chef de l’Église judéo-chrétienne après la crucifixion, est mentionné plusieurs fois comme « frère de Jésus » dans la Bible.

    Des spécialistes de l’Ecole Biblique de Jérusalem sont cependant sceptiques. « Comme historien de l’antiquité sémitique, je doute que la ‘famille’ de Jésus ait atteint quelque niveau de célébrité en l’an 70 après J.C. », explique ainsi Jean-Michel de Tarragon.

    Métro 23/10/02


    Copyright © 2005 Eglise Protestante Evangélique de Charleroi. Tous droits réservés.
    Ce site a été créé par Ginger-Nut et est géré avec SPIP + EVA-Web