logo RUBRIQUE

  • Enseignement
  • Lu dans la presse
  • - Conventions
  • - Petits mots du pasteur
  • - Magazine "Résurrection"
  • - Actions communautaires
  • - Actions missionnaires
  • - Enfants
  • - Jeunes
  • - Vie d’église
  • Liens et Ressources
  • - Annonces hebdomadaires
  •  

    Zoom Arrière

    La collecte de vêtements août 2005
    Parfois, les vêtements et chaussures que nous ne voulons plus mettre, les jouets abandonnés, peuvent faire plaisir et être utile à d’autres
    logo ARTICLE 450Prière d’une maman | Prière d’un père mai 2008
    Tout l’amour d’une mère, sublime et désintéressé. - Tout l’amour d’un père, responsable et puissant dans l’humilité.

    Dans la même rubrique

    Ouvrir une école, c’est fermer une prison !

     

    L’Etat belge veut ouvrir sept nouvelles prisons : trois en Wallonie, trois en Flandre et une à Bruxelles. En créant un école fondamentale confessionnelle, nous avons choisi de travailler en amont des problèmes de notre société, prévenir plutôt que guérir !

    Victor Hugo a dit : "Ouvrir une école, c’est fermer une prison." Nous croyons que notre société a besoin de réponses à ses problèmes existentiels. Bien des diplômés vivront des difficultés face à l’instabilité économique actuelle mais lorsqu’on a appris à bâtir sa maison sur Jésus, le roc, on sait que la tempête arrivera, mais la maison résistera...

    La violence croissante et la perte des valeurs chrétiennes qui ont permis de donner du sens à ce monde pendant des siècles, nous montrent combien la société ne peut vivre de façon harmonieuse sans Dieu. C’est le Dieu de la Bible, révélé en Jésus-Christ qui est LA référence dans notre école. Une tête bien faite, oui mais pas sans un rappel clair de celui qui est à la base de toute étude : le Créateur du ciel et de la terre. Déjà au 11e siècle, à l’apogée de l’enseignement médiéval, la théologie était indissociable des autres cours dans les universités européennes. Dans notre école, nous sommes libres de parler de Dieu tout en respectant le programme scolaire officiel de la Communauté française de Belgique.

    "Science sans conscience égale science de l’inconscience" disait un chanteur de rap français. Aujourd’hui, le Grand-Duc luxembourgeois est sanctionné par une partie de son gouvernement face à ses états d’âme vis-à-vis de la loi sur l’euthanasie. Dans un cas similaire, l’oncle du grand-duc Henri, le roi des Belges Baudouin 1er, avait estimé en 1990 que sa conscience lui interdisait de sanctionner une loi belge libéralisant l’avortement.

    Qu’en sera-t-il demain si notre société continue à couper tous les liens avec le Dieu d’amour ?

    Direction de l’Ecole les Perles (Marcinelle)

    Post-scriptum

    In bulletin ’Résurrection’ de janvier 2009.

    Copyright © 2005 Eglise Protestante Evangélique de Charleroi. Tous droits réservés.
    Ce site a été créé par Ginger-Nut et est géré avec SPIP + EVA-Web