logo RUBRIQUE

  • Enseignement
  • Lu dans la presse
  • - Conventions
  • - Petits mots du pasteur
  • - Magazine "Résurrection"
  • - Actions communautaires
  • - Actions missionnaires
  • - Enfants
  • - Jeunes
  • - Vie d’église
  • Liens et Ressources
  • - Annonces hebdomadaires
  •  

    Zoom Arrière

    logo ARTICLE 463Prière pour la lecture de la Bible juin 2008
     
    logo ARTICLE 138Je n’ai rien à me reprocher mars 2006
    "Nous sommes d’honnêtes gens !" Cette parole ne date pas d’hier. Elle a été prononcée voilà plus de 35 siècles par les frères de Joseph.

    Dans la même rubrique

    Cyprien (200-258)

     

    JE SUIS L’UN D’ENTRE EUX

    Au 3e siècle, Cyprien, responsable de l’église de Carthage, écrivait à son ami Donatus :

    « Nous vivons dans un monde mauvais, Donatus, un mode incroyablement mauvais. Mais j’ai découvert, au milieu de ce monde, des gens paisibles et saints qui ont appris un grand secret. Ils ont trouvé une joie mille fois supérieure aux plaisirs de notre vie de péché. Ils sont méprisés et persécutés, mais ils ne s’en soucient pas. Ils sont maîtres de leur âme. Ils ont vaincu le monde. Ces gens, Donatus, ce sont des chrétiens ... et je suis l’un d’entre eux. »

    Je prie Dieu que non seulement toi, mais encore tous ceux qui m’écoutent en cet instant, vous deveniez comme je suis moi-même ... (Actes des apôtres 26:29)

    Post-scriptum

    Saint Cyprien, Thascius Caecilius Cyprianus, évêque de Carthage, Père et Docteur de l’Église, est mort martyr en 258, lors de la persécution de Valérien.

    Il est né de parents païens en Afrique du Nord vers 200. Il fait d’abord une carrière de rhéteur à Carthage. Il professa d’abord la rhétorique, se convertit ensuite assez tard au Christianisme.

    Il devint prêtre puis, en 248 ou en 249, évêque de Carthage. Il fut persécuté sous l’empereur Dèce, et forcé de quitter Carthage ; mais il y rentra bientôt et étouffa les hérésies qui s’étaient répandues en son absence.

    Sous l’empereur Valérien, lors des persécutions, il est d’abord condamné à l’exil (août 257) puis est décapité le 14 septembre 258.

    Sa vie est connue par une biographie, la Vita Cypriani, écrite par le diacre Pontius.

    On a aussi conservé les Actes Proconsulaires de sa passion, avec les compte-rendus authentiques des interrogatoires.

    Source : Wikipedia


    Copyright © 2005 Eglise Protestante Evangélique de Charleroi. Tous droits réservés.
    Ce site a été créé par Ginger-Nut et est géré avec SPIP + EVA-Web