logo RUBRIQUE

  • Enseignement
  • Lu dans la presse
  • - Conventions
  • - Petits mots du pasteur
  • - Magazine "Résurrection"
  • - Actions communautaires
  • - Actions missionnaires
  • - Enfants
  • - Jeunes
  • - Vie d’église
  • Liens et Ressources
  • - Annonces hebdomadaires
  •  

    Zoom Arrière

    logo ARTICLE 271L’amour vrai attend... septembre 1997
    Au sein d’une génération dite « sexuellement libérée » ou libre, des jeunes ont pris ou prennent la résolution de ne pas céder aux sirènes de la séduction sexuelle et de rester vierges jusqu’au moment du mariage.
    logo ARTICLE 419Mourir pour la Parole de Vie décembre 2007
    Le personnel des Sociétés Bibliques a été très choqué d’apprendre l’assassinat de Rami Ayyad, le responsable de la librairie de la Société Biblique à Gaza. Il avait été enlevé le samedi après avoir fermé la librairie.

    Dans la même rubrique

    François d’Assise (vers 1181-1226)

     IL POVERELLO
     
    Voir aussi cet article.

    Prière pour la paix

    Seigneur,
    Fais de moi un instrument de ta Paix !

    Là où est la haine, que je mette l’amour.
    Là où est l’offense, que je mette le pardon.
    Là où est la discorde, que je mette l’union.
    Là où est l’erreur, que je mette la vérité.
    Là où est le doute, que je mette la foi.
    Là où est le désespoir, que je mette l’espérance.
    Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
    Là où est la tristesse, que je mette la joie.

    Ô Seigneur, que je ne cherche pas tant,
    à être consolé, qu’à consoler,
    à être compris, qu’à comprendre,
    à être aimé, qu’à aimer.

    Car c’est en donnant que l’on reçoit.
    C’est en s’oubliant soi-même que l’on se retrouve soi-même.
    C’est en pardonnant que l’on obtient le pardon.
    C’est en mourant que l’on ressuscite à la Vie éternelle.

    Amen.

    Post-scriptum

    François d’Assise (saint)
    surnommé il Poverello « le Petit Pauvre »

    Religieux catholique italien (v. 1181-1226). Ermite puis prédicateur itinérant, il fonda l’ordre des Franciscains qui connut un succès immédiat. Mystique, il se retira à Assise en 1224 après une activité intense d’organisateur et un voyage en Égypte où il tenta de convertir le sultan.

    Il écrivit des poèmes en dialecte ombrien : son idéal de pureté et de joie évangélique s’est exprimé dans le Cantique des créatures (Cantique du soleil), un des premiers textes de la littérature italienne.

    Source : Wikipedia / Dixel 2010 / Larousse 2008

    François d’Assise est renommé pour son amour extraordinaire des animaux : oiseaux, poissons, fourmis, abeilles, lapins, agneaux, loups. Pourquoi les aimait-il ? D’abord, parce qu’ils sont créatures de Dieu. Il se plaisait à les appeler “frères” et “sœurs”, puisqu’ils ont pour origine le même Créateur. On dit qu’il avait une prédilection pour les animaux souffrants et pour ceux qui, comme les agneaux, lui rappelaient le Sauveur.

    L’amour de François pour les animaux est à situer dans le contexte de sa vie : le Petit Pauvre d’Assise avait appris à s’émerveiller de tout, au terme de sa découverte du Seigneur.

    Source : revue catholique belge “La Charité”, octobre 2013, p.16


    Copyright © 2005 Eglise Protestante Evangélique de Charleroi. Tous droits réservés.
    Ce site a été créé par Ginger-Nut et est géré avec SPIP + EVA-Web