logo RUBRIQUE

  • Enseignement
  • Lu dans la presse
  • - Conventions
  • - Petits mots du pasteur
  • - Magazine "Résurrection"
  • - Actions communautaires
  • - Actions missionnaires
  • - Enfants
  • - Jeunes
  • - Vie d’église
  • Liens et Ressources
  • - Annonces hebdomadaires
  •  

    Zoom Arrière

    logo ARTICLE 481Le massacre de la Saint-Barthélemy juillet 1999
    ARTICLE DE FOND • Massacre de protestants qui eut lieu à Paris dans la nuit du 23 au 24 août 1572 et en province les jours suivants.
    logo ARTICLE 567Ruben Saillens (1855-1942) octobre 2009
    Pasteur et poète cévenol, une des principales figures évangéliques du protestantisme français au tournant du XIXe et du XXe siècle.

    Dans la même rubrique

    “Je suis scandalisé” à propos des miracles !

     

    J’ai été scandalisé par l’article que vous avez écrit à propos des miracles dans le journal Dimanche (R.P. Vanhoomissen).

    D’abord l’affirmation historique, « Il n’y a pas de miracles dans l’évangile ». Vous rejoignez le cortège des Loisy, Renan, condamnés par saint Pie X dans l’Encylique « Pascendi dominici gregis ». Vous jouez sur les mots : « Il y a des récits de miracles mais pas de miracles ». Il est évident que s’il y a des récits de miracles, c’est qu’il y a des miracles. Ce récit sur « une interprétation d’un événement que le récit ne permet pas de rejoindre en lui-même. » Quel galimatias ! « Les miracles dits de nature »... il s’agit d’une théorie en images ? Donc, notre Seigneur Jésus-Christ n’a pas marché sur l’eau, n’a pas multiplié les pains, n’a pas apaisé la tempête ? Je prie pour votre conversion !

    E. Van Cauwenberghe - Liège

    Réponse du Père Charles Delhez, Jésuite !

    Je ne sais comment répondre à votre lettre. Je suis un peu peiné de ce que vous dites. Manifestement, vous n’avez pas suivi l’évolution de l’étude des textes bibliques. Je crains que vous n’ayez lu cet article avec un a priori - quelque peu fondamentaliste - et du coup, vous avez pris toutes les phrases au pied de la lettre, les isolant de leur contexte. Bien sûr que s’il y a récit de miracle, c’est qu’il y a eu un événement à la base. C’est précisément ce que l’auteur voulait dire. Mais quant à savoir ce qui s’est précisément passé, nous ne le saurons jamais, ne serait-ce que parce que les récits diffèrent d’un évangéliste à l’autre. Faites le travail de comparer ces textes, et vous pourrez le constater vous-même. Depuis la crise moderniste, les exégètes, les théologiens, mais aussi le Concile Vatican II ont bien évolué. Puis-je vous rappeler que Jean-Paul II lui-même a levé la condamnation de Galilée et a demandé pardon pour les erreurs de l’Église. C’est dire qu’il y a toujours du chemin à faire. Citer un texte pontifical du passé n’est donc pas nécessairement un argument infaillible ! Il y a des positions que les papes ne prendraient plus aujourd’hui.

    J’espère que ces quelques réflexions vous apaiseront. Vous pouvez cependant continuer à prier pour ma conversion, nous en avons tous besoin.

    Voir aussi l’article : "La foi véritable"

    Post-scriptum

    “Dimanche” 25/5/08, Courrier du lecteur.

    Copyright © 2005 Eglise Protestante Evangélique de Charleroi. Tous droits réservés.
    Ce site a été créé par Ginger-Nut et est géré avec SPIP + EVA-Web