logo RUBRIQUE

  • Enseignement
  • Lu dans la presse
  • - Conventions
  • - Petits mots du pasteur
  • - Magazine "Résurrection"
  • - Actions communautaires
  • - Actions missionnaires
  • - Enfants
  • - Jeunes
  • - Vie d’église
  • Liens et Ressources
  • - Annonces hebdomadaires
  •  

    Zoom Arrière

    logo ARTICLE 804Alfred Kuen (1921-) décembre 2013
    Auteur prolifique de livres d’étude chrétiens, il a été professeur à l’Institut biblique et missionnaire Emmaüs, ainsi que directeur des Editions Emmaüs. Avec d’autres, il est à l’origine de la traduction de la Bible dite "Bible du Semeur".
    logo ARTICLE 63La valeur de l’âme novembre 2003
    MÉDITATION • Jésus a dit : « Que sert-il à un homme de gagner le monde entier, s’il perd son âme ? Que donnerait un homme en échange de son âme ? ».

    Dans la même rubrique

     LE DIEU CRÉATEUR

    Les yeux de la foi

     | 1 Timothée 6 : 12 - 1 Corinthiens 2 : 1-5 - Hébreux 11 : 1-4,16
     

    Sans la foi il est impossible de plaire à Dieu.
    La foi est synonyme de confiance.

    Le combat de la foi

    La foi est aussi un combat. Nous connaissons la phrase de l’apôtre Paul à son collègue Timothée « Combats le bon combat de la foi. » (1 Timothée 6:12).

    En me nourrissant de la lecture de la Bible et en lisant l’épître de Paul à Timothée, j’ai noté que 22 fois sur les 6 chapitres, l’apôtre Paul parle de la foi. L’auteur parlera notamment :

    — D’une foi sans hypocrisie (1:5)
    — D’une parole digne de foi, de confiance (1:15)
    — Il nous dira de persévérer dans la foi (2:15)
    — Que la foi est une grande assurance (3:13)
    — Que certains ont renié la foi (5:8)
    — Il nous dira de rechercher la foi (6:11)

    Restons sur le thème du "bon combat de la foi". Pourquoi la foi est-elle un combat ? Car il faut se battre pour garder la foi, pour garder la confiance ; il faut se battre contre soi-même ou avec soi-même et il y a toujours un conflit entre la vue et la foi et si l’on est chrétien, on vit cela tous les jours. Il y a des situations où nous ne voyons rien et nous devons faire confiance à Dieu et à Sa Parole.

    Il faut se battre parfois contre nos propres yeux. L’exemple le plus flagrant, c’est lorsque nous célébrons des obsèques et que nous voyons toutes ces tombes devant nous. Nos yeux nous disent « Tout est fini. » et notre foi nous dit « Ce n’est pas fini. » et c’est le combat entre ce que nos yeux nous montrent et ce que notre foi nous dit.

    Satan veut nous faire douter de Dieu, de Son existence, de Sa puissance, de Sa patience. Il faut se battre pour croire à l’amour de Dieu, pour croire à Son pardon, pour croire à Ses promesses, au paradis. Tous les athées croient que la foi est le chemin de la facilité, du confort, et ils n’ont rien compris de notre combat. Le combat de la foi dure jusqu’à notre dernier souffle.

    Georges Frédéric Haendel, le grand compositeur demandait dans ses prières : “Fais que je vive et que je meure dans la foi.” L’adversaire ne nous lâchera pas, mais le Seigneur non plus.

    Le Dieu Créateur

    Dans le chapitre 11 de l’Épître aux Hébreux, l’apôtre dira « C’est par la foi que nous reconnaissons que les mondes ont été créés par la Parole de Dieu. » Ce qui veut dire que le premier article de la foi chrétienne est « Je crois au Dieu Créateur qui a créé le monde par Sa Parole. » Le monde existe parce que Dieu a parlé, qu’Il a dit « Que la lumière soit, et la lumière fut. » Le texte est bien précis sur cette question. La foi, ce n’est pas seulement croire que Dieu a créé, mais que Dieu a créé par Sa Parole. Et certains sont bien souvent mal à l’aise avec tout ce que nous entendons aujourd’hui sur l’évolution. Le psalmiste disait déjà « Il dit et la chose existe. »

    Il y a longtemps, nous nous promenions mon épouse et moi avec nos enfants à Nalinnes dans les campagnes et je parlais de beauté de la nature, des nuages « Regardez, comme le Seigneur a bien dessiné les nuages. » et la plus petite de me demander « Avec son crayon papa ? » « Non, mon chou, avec Sa Parole. » Dieu n’a pas besoin de crayon pour créer, ni d’un compas, ni d’une machine à calculer, ni d’un ordinateur. Dieu n’a pas besoin de faire des avant-projets, Il DIT ET LA CHOSE EXISTE. Sa Parole est créatrice.

    Une certaine science veut nous faire croire aujourd’hui que l’univers a eu besoin de milliards d’années pour se former. C’est le langage des hommes, mais à qui devons-nous faire confiance, en qui avons-nous foi ? En ce que disent les hommes ou ce que Dieu a dit ? Nous croyons que l’univers a été créé par la Parole de Dieu. Dieu aurait pu créer l’univers en un jour. Pour créer la lumière, Il ne lui a pas fallu des milliards d’années. Il dit et la chose existe. « Que la lumière soit et la lumière fut. » « C’est par la foi que nous croyons que l’univers a été créé par la Parole de Dieu. »

    Bien sûr nous dira-t-on, il n’y avait personne pour vérifier si cela s’est bien passé ainsi, c’est un argument, mais pour les milliards d’années non plus, personne n’y était pour voir. Cependant, un jour Dieu est venu nous ouvrir les yeux. Quand Jésus est venu, il a en quelque sorte répété l’acte créateur devant des témoins qui ont pu voir que Dieu peut faire en un instant ce qu’il nous faut des années pour réaliser.

    Les miracles en sont une preuve, comme à Cana (Jean 2) où Jésus a changé l’eau en vin en quelques secondes. La tempête apaisée aussi est une preuve (Marc 4:35-41). En un instant, Jésus a pu calmer le vent « Il dit et le vent s’apaise. » devant des témoins. Le croyons-nous vraiment ? Alors pourquoi avoir tant de difficultés quand Dieu nous dit qu’Il a créé l’univers avec Sa Parole. Bien sûr là, il n’y avait pas de témoins, mais les faits qui nous sont rapportés dans les Évangiles, oui. Tout le monde a vu que la Parole de Dieu est créatrice. Pareil pour la guérison du paralytique (Matthieu 9:1-8). Jésus a-t-il prescrit desmédicaments ou de la kiné ou tout autre traitement ? Non, Il lui a dit « Lève-toi et marche, prends ton lit et va dans ta maison. » En un clin d’œil, le paralytique fut guéri, devant des centaines de témoins. Il suffit que Dieu, le Christ, le dise et la chose s’accomplit ; c’est cela la foi, la foi en la puissance de Dieu. Alors si tu crois que Jésus a changé l’eau en vin, si tu crois que Jésus a calmé la tempête et guéri le paralytique, pourquoi as-tu du mal de croire qu’Il a créé l’univers par Sa Parole et qu’Il l’a créé en sept jours ? Pourquoi ne pas le croire ? Il y a deux raisons :
    — Parce que nous nous laissons influencer par l’esprit du monde, par la parole des hommes.
    — Parce que nous sous-estimons la puissance de Dieu.

    L’esprit du monde ramène notre Dieu à un mini Dieu et ce que l’homme ne saura pas faire, on ne peut pas s’imaginer que Dieu pourra le faire.

    C’est par la foi que nous croyons que le monde a été créé par la Parole de Dieu (premier article de foi selon l’Écriture qui nous ramène aux premiers mots de Dieu, aux premières pages de la Bible) « Au commencement, Dieu créa les cieux et le terre. » Il dit « Que la lumière soit et la lumière fut. » Il dit « Que la terre produise des animaux en nombre, que la mer produise des poissons. »

    Aujourd’hui, notre foi est attaquée, notre foi en cette doctrine du Dieu Créateur, les premiers fondements que Dieu a posés. Si nous enlevons ces premiers fondements, tout le reste s’écroule. Quand l’esprit du monde s’attaque à cette doctrine du Dieu Créateur, elle attaque les fondements de la foi. Paul dira (Romains 1:20) « Les perfections invisibles de Dieu, Sa puissance éternelle et Sa divinité se voient comme à l’œil depuis la fondation du monde quand on la considère dans ses ouvrages. »

    Nous n’avons jamais vu le Dieu Créateur, ni l’acte créateur, mais nous pouvons voir un coucher de soleil, un ciel étoilé, la beauté d’une fleur, l’harmonie et la symétrie des ailes du papillon, etc.

    L’entomologiste Jean Henri Fabre disait ceci :

    Le Dieu Créateur a laissé Sa signature dans la nature et en voyant cette merveille, nous pouvons croire. Notre foi nous permet de voir de loin le Dieu Créateur qui a mis en place l’univers.

    Seigneur ouvre-nous les yeux pour que nous puissions voir le Créateur dans la nature.

    Jésus dit :

    « Ils ont des yeux et ne voient pas. » (Matthieu 13:13).
    « Ils ont fermé les yeux pour ne pas voir. » (Matthieu 13:15).

    Post-scriptum

    Prédication apportée le 11/11/2007 par Philippe HUBINON et résumée par Odette GALANTE et Marie-Rose GERARD. Parue au bulletin “Résurrection” de septembre 2008.

    Copyright © 2005 Eglise Protestante Evangélique de Charleroi. Tous droits réservés.
    Ce site a été créé par Ginger-Nut et est géré avec SPIP + EVA-Web