logo RUBRIQUE

  • Enseignement
  • Lu dans la presse
  • - Conventions
  • - Petits mots du pasteur
  • - Magazine "Résurrection"
  • - Actions communautaires
  • - Actions missionnaires
  • - Enfants
  • - Jeunes
  • - Vie d’église
  • Liens et Ressources
  • - Annonces hebdomadaires
  •  

    Zoom Arrière

    logo ARTICLE 750Luc Montagnier (1932- ) septembre 2011
    Biologiste virologue français, découvreur en 1983 (avec Françoise Barré-Sinoussi) du VIH, le virus responsable du SIDA. Prix Nobel de médecine en 2008.
    logo ARTICLE 120Un âne dans le puits janvier 2006
    L’âne d’un fermier était tombé dans un puits. L’animal gémissait pitoyablement depuis des heures, et le fermier se demandait que faire.

    Dans la même rubrique

    HOMOSEXUALITE : prise de position de la Fédération Évangélique de France (FEF)

     
    PRISE DE POSITION DE LA FEF SUR L’HOMOSEXUALITE

    Devant l’ampleur prise par la question de l’homosexualité en ce début du XXIe siècle, et notamment en France depuis le vote de la loi relatif au Pacte Civil de Solidarité (PACS), la Fédération Evangélique de France (FEF) a jugé nécessaire de s’exprimer sur ce sujet dans la déclaration suivante.

    DOCTRINE BIBLIQUE

    La Fédération Evangélique de France

    -   affirme que la Bible, la Parole de Dieu, enseigne clairement que le mariage hétérosexuel monogame est la seule forme d’union établie et enseignée par Dieu, dans laquelle homme et femme, fidèles l’un à l’autre, vivent ensemble "jusqu’à ce que la mort les sépare", jouissant au sein de cette alliance des relations sexuelles (Genèse 2:24).

    -   proclame que l’amour de Dieu pour tous les hommes est sans partialité et que, par voie de conséquence, les homophiles et homosexuel(le)s sont tous et toutes également aimés du Seigneur, et appelés à se tourner vers le Christ, dans la repentance pour recevoir sa vie.

    -   reconnaît que la Bible condamne très clairement et sans ambiguïté, tant dans l’Ancien que dans le Nouveau Testament, dans les récits comme dans les parties didactiques, toute pratique homosexuelle qu’elle qualifie "d’abomination devant l’Eternel" (Lévitique 18:22, 20:13 ; Epître aux Romains 1:26-27 ; 1 Corinthiens 6:9-11 ; etc.).

    -   refuse absolument l’exégèse fantaisiste et moderniste qui nie le sens clair des textes des Ecritures Saintes traitant de l’homosexualité.

    -   déclare que la Bible, qui enseigne à tous de cesser toute pratique homosexuelle, enseigne également l’amour du prochain et qu’à ce titre l’homophile et l’homosexuel doivent être aimés, entourés et aidés, pour connaître l’amour du Christ.

    COMPRENDRE L’HOMOSEXUALITE ET LES HOMOSEXUELS

    La Fédération Évangélique de France

    -   place l’homosexualité parmi les autres déviations et/ou trans-gressions d’ordre sexuel, telles : adultère, impudicité, inceste, pédophilie, zoophilie, nécrophilie, et dont certainement sont parfois appelées "abominations".

    -   reconnaît que la tentation homosexuelle peut être parfois grande et difficilement contrôlable mais rappelle que les hétérosexuels peuvent aussi connaître des tentations d’ordre hétérosexuel très fortes. Or tous peuvent s’attendre à une délivrance, avec l’aide de Dieu (1 Corinthiens 10:13).

    -   veut comprendre et aider tous ceux et toutes celles qui souffrent d’une orientation homosexuelle, dont l’origine est complexe, et qui se trouve souvent malheureux, enclins à la dépression, parfois suicidaire à cause de cette orientation.

    ACCOMPAGNEMENT SPIRITUEL DES HOMOSEXUELS

    La Fédération Évangélique de France

    -   désire ardemment annoncer aux homosexuels la Bonne Nouvelle (l’Évangile) par laquelle ils peuvent accéder par la foi personnelle, à la connaissance de Jésus-Christ, source de vie, d’amour et de paix, et qui délivre aussi de la puissance du péché.

    -   veut entourer tous ceux et toutes celles qui souffrent de leur orientation homophile et qui. recherchent de l’aide pour en être délivrés.

    -   reconnaît le besoin de personnes compétentes pour accompagner homophiles et homosexuels qui, ayant accepté l’Évangile, sont devenus enfants de Dieu.

    -   encourage les églises évangéliques à accueillir et à entourer au nom de Christ les homosexuels convertis, qui, devant abandonner "leur milieu" ont grand besoin de trouver un foyer spirituel dans lequel de nouveaux contacts amicaux peuvent s’établir avec des frères et sœurs dans la foi.

    -   veut soutenir les organisations chrétiennes qui cherchent à aider les homosexuels et homophiles à vivre leur sexualité d’une manière conforme aux commandements divins.

    L’EGLISE ET L’HOMOSEXUALITE

    La Fédération Evangélique de France

    -   s’oppose à la reconnaissance de l’orientation homosexuelle comme une relation sexuelle alternative et acceptable par l’Église et par Dieu.

    -   voudrait soutenir les pasteurs évangéliques qui veulent rester fidèles à l’enseignement de la Bible concernant l’homosexualité alors que leur dénomination reconnaît l’orientation homosexuelle comme acceptable, même pour les ministres du culte.

    -   ne peut reconnaître les églises où l’on "bénit" des unions homo-sexuelles comme églises chrétiennes, ni leurs pasteurs et/ou pasteures comme des serviteurs ou des servantes de Dieu.

    LA SOCIETE ET L’HOMOSEXUALITÉ

    La Fédération Évangélique de France

    -   regrette profondément l’attitude passée de certaines églises qui ont rejeté les homosexuels, les éloignant ainsi davantage de la Bible et de Dieu, sans avoir cherché à les aider.

    -   affirme que reconnaître et légaliser des unions homosexuelles est un signe de dégradation de notre société, préjudiciable à terme à l’humanité. En effet, cette reconnaissance favorisera une dévalorisation, voire un mépris de l’institution créationnelle du mariage.

    -   exprime sa tristesse de ce que le gouvernement d’un pays dit "chrétien", de tradition judéo-chrétienne, peut voter le Pacte Civil de Solidarité (PACS) permettant ainsi à des homosexuels de vivre officiellement ensemble, par une sorte de mariage "bis".

    -   croit fermement qu’accorder à des homosexuels ou homosexuelles la possibilité d’adopter et d’élever des enfants, et permettre à des lesbiennes l’accès à la procréation médicalement assistée (PMA), est en complète opposition avec la pensée et le but de Dieu en ce qui concerne la famille, le mariage, les parents et les enfants, et serait néfaste au bon équilibre psychologique des enfants ainsi élevés.

    DIEU, LA BIBLE ET L’HOMOSEXUALITE

    La Fédération Evangélique de France

    -  rappelle le jugement sévère de Dieu sur les villes dont les habitants, parmi d’autres péchés, pratiquaient l’homosexualité (Sodome et Gomorrhe).

    -  se souvient des déclarations de l’épître de Paul aux Romains (chapitre 1) concernant un monde perverti approuvant l’homosexualité, ayant refusé la vérité (morale et spirituelle) de la révélation de Dieu, et remplaçant la vérité divine par le mensonge.

    -  entrevoit la progression du sida dans les milieux homosexuels comme faisant partie du "salaire que mérite leurs égarements" dont parle Romains 1:27.

    -  souhaite de tout cœur la reconnaissance par la société de la valeur morale de la Bible, seul repère valable pour l’établissement de lois contre les déviations et les abus sexuels et pour protéger la vie de couple et de famille, favorisant ainsi l’équilibre des enfants par la présence de deux parents de sexe différent.

    http://www.fef.asso.fr/

    Post-scriptum

    Reproduit dans le bulletin ’Résurrection’ d’avril 2001.

    Copyright © 2005 Eglise Protestante Evangélique de Charleroi. Tous droits réservés.
    Ce site a été créé par Ginger-Nut et est géré avec SPIP + EVA-Web