logo RUBRIQUE

  • Enseignement
  • Lu dans la presse
  • - Conventions
  • - Petits mots du pasteur
  • - Magazine "Résurrection"
  • - Actions communautaires
  • - Actions missionnaires
  • - Enfants
  • - Jeunes
  • - Vie d’église
  • Liens et Ressources
  • - Annonces hebdomadaires
  •  

    Zoom Arrière

    logo ARTICLE 589Louis Pasteur (1822-1895) mai 2009
    Biologiste français ; créateur de la microbiologie. Le premier, il découvrit que la fermentation était due à des organismes vivants, les microbes, et que ceux-ci étaient aussi à l’origine de certaines maladies appelées infectieuses.
    logo ARTICLE 620Denis Lane mai 2010
    Pasteur baptiste, prédicateur et missionnaire de la “Overseas Missionary Fellowship”.

    Dans la même rubrique

    Emission "Questions à la une" (avr.09)

     (RTBF 22-4-09)
     

    Le Créationnisme est-il une menace pour nos écoles ? Suite à cette émission et aux réactions qui s’en sont suivies, nous avons écrit au journaliste de la RTBF (Gorian Delpature) et au Ministre de l’enseignement (Christian Dupont) (voir lettres ci-dessous). Jusqu’à ce jour [juillet 2009] nous n’avons reçu aucune réponse, ni même un accusé de réception.

    Philippe Hubinon

    Monsieur Gorian Delpature,

    Charleroi, le 5 mai 2009

    Concerne : L’émission « Questions à la Une » du mercredi 22.04.09

    Quel dommage ! Quel gâchis ! Vous aviez un sujet en or, touchant l’une des questions les plus fondamentales, celle de nos origines, et vous êtes passé à côté ! En fait, vous avez changé l’axe de l’émission et son titre.

    Nous avons été extrêmement choqués de la manière dont vous avez traité non seulement le sujet mais aussi les centaines de millions de croyants de par le monde. Quoique vous vous en défendiez le propos était quand même très moqueur.

    Pas une seule référence scientifique aux savants, chercheurs, prix Nobel qui dénoncent eux aussi la dérive évolutionniste et ses dangers.

    Pas un mot des grands noms de la science qui accusent la théorie de l’évolution d’être « fausse, non scientifique, et malhonnête »

    Pas un mot sur les incohérences, les mensonges, les mystères, les « miracles », les fraudes de l’hypothèse de l’évolution qui ne peut être acceptée que par la foi, puisque tant de preuves sont cruellement absentes. Ce n’est plus de la science mais de la philosophie.

    C’est ce que je me suis efforcé de montrer lors de l’enregistrement de notre entretien, mais dont aucun mot n’a filtré dans le reportage. Vous êtes parti sur des prémices non fondés : l’hypothèse de l’évolution est vérité !

    Evidemment votre présentation est bien loin d’une véritable enquête journalistique neutre et équilibrée que vous m’aviez promise. Vous avez fait dans le genre "massacre à la tronçonneuse". Il est vrai que ça les gens aiment bien, et que vous recevrez de nombreuses félicitations, de certains milieux.

    Il n’y avait aucune place pour un débat, une invitation à réfléchir. Vous êtes « entré » dans l’émission avec la conviction que l’hypothèse de l’évolution est vérité absolue, indiscutable, sans aucune nuance. Tout à fait dans le style de votre frère Genseric « La RTBF se range simplement du côté de la vérité scientifique. IL N’Y A PAS de débat... » C’est un tel esprit de totale intolérance qui transpirait du reportage. Ce n’était plus du journalisme mais de la propagande ! Propagande contre les chrétiens, puisque par définition les chrétiens croient en un Dieu créateur, même si ce n’est pas tout à fait comme les créationnistes américains. Derrière le terme créationnisme vous camouflez le mot chrétien. Il y en a aujourd’hui 3 milliards sur la terre, plus derrière nous 2000 ans d’Histoire. Vous vous attaquez à un rude morceau !

    Il me parait que le problème d’intolérance et d’incompréhension vient d’un manque d’informations. Vous semblez ignorer que beaucoup de scientifiques réfutent l’hypothèse de l’évolution, même ceux qui y croient malgré tout ! Je vous cite en vrac quelques noms qui je l’espère pourront alimenter votre réflexion et à tout le moins enlever une part de vos certitudes.

    (suivent les citations parues dans les n° 2 et 3 de notre magazine « Résurrection » de 2009)

    Je vous souhaite bonne réception de mon courrier.

    Philippe Hubinon,
    Pasteur

    Monsieur le Ministre,

    Charleroi, le 8 mai 2009

    Nous avons eu l’occasion de participer à la même émission : « Questions à la Une », « Le créationnisme est-il un danger pour nos écoles ? » (22.04.09)

    Nous nous sommes également croisés lors des obsèques de Monsieur Richard CHASSEUR. Avec un grand nombre de chrétiens, j’ai été choqué et blessé par le titre de l’émission que j’avais demandé à connaître et que l’on m’a caché. Choqué aussi par l’absence totale d’objectivité de l’équipe de la R.T.B.F.

    En tant que ministre, responsable de l’enseignement donné à des centaines de milliers d’enfants dans notre pays, j’ose espérer que vous ne considérez pas les chrétiens (toutes confessions confondues) comme une menace pour notre démocratie, ni un danger pour nos écoles !

    Les attaques contre les Créationnistes visent en réalité les chrétiens (qui par définition croient au Dieu créateur, même s’ils n’en ont pas tous une conception identique à celle des créationnistes américains). Il y en a près de 3 milliards sur la terre et derrière nous 2000 ans d’Histoire. Monsieur le Ministre, je me permets d’attirer votre attention sur deux faits :

    -  1. L’hypothèse de l’évolution demeure encore aujourd’hui contestée en milieu scientifique. On est loin d’avoir tout démontré. Voilà 150 ans que l’on cherche les preuves fossiles que Darwin avait promises aux générations qui le suivraient.

    Je pourrais remplir des pages de déclarations d’hommes de science, savants, chercheurs, prix Nobel qui dénoncent la malhonnêteté intellectuelle et même le caractère non scientifique de la dite hypothèse. Ne parlons pas des fraudes qui ont émaillé son histoire.

    D’autre part, pour qu’une hypothèse soit qualifiée de scientifique, il faut qu’elle puisse être reproduite. Très difficile pour la création !

    -  2. Nous ne sommes pas en face d’un choix entre foi et science mais entre deux types de foi : la foi en Dieu et la foi en la science.

    En effet, pour croire que l’univers s’est construit lui-même à coups de hasards, il faut beaucoup de foi... et la science peine depuis 150 ans à nous apporter les preuves nécessaires et toujours attendues.

    Monsieur le Ministre, l’hypothèse de l’évolution n’est pas une science mais une philosophie. Le tristement célèbre livre de Jacques Monod : « Le hasard et la nécessité » en est une des preuves. Le sous-titre de l’ouvrage est le suivant : « Essai sur la philosophie naturelle de la biologie moderne ».

    Je pourrais ajouter à cela toute une série de citations de scientifiques, savants, prix Nobel (comme je l’ai fait pour le journaliste G. Delpature) qui le confirment abondamment, et qui verraient plutôt l’hypothèse de l’évolution comme un danger pour nos écoles. Mais à tous ceux-là, on ne leur donne pas la parole. Ce n’est pas honnête vis-à-vis de notre jeunesse.

    Le grand savant, Albert Einstein, a déclaré : « L’univers ruisselle d’intelligence », or aujourd’hui, même le concept du « dessein intelligent » (Intelligent Design) est hors-la-loi dans nos écoles. Ce n’est pas honnête vis-à-vis de notre jeunesse.

    Monsieur Le Ministre, j’espère que mon courrier retiendra toute votre attention et pourra nourrir votre réflexion et vos décisions dans cette période préélectorale.

    En vous souhaitant bonne réception de mon courrier, je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, à l’expression de mes sentiments les plus respectueux.

    Philippe Hubinon
    Pasteur

    Post-scriptum

    Publié dans le bulletin ’Résurrection’ de juillet-août 2009.

    Copyright © 2005 Eglise Protestante Evangélique de Charleroi. Tous droits réservés.
    Ce site a été créé par Ginger-Nut et est géré avec SPIP + EVA-Web