logo RUBRIQUE

  • Enseignement
  • Lu dans la presse
  • - Conventions
  • - Petits mots du pasteur
  • - Magazine "Résurrection"
  • - Actions communautaires
  • - Actions missionnaires
  • - Enfants
  • - Jeunes
  • - Vie d’église
  • Liens et Ressources
  • - Annonces hebdomadaires
  •  

    Zoom Arrière

    logo ARTICLE 541Cicéron (106-43 av. J.-C.) juillet 2009
    Homme politique et orateur romain qui a porté l’art oratoire latin à son apogée. Il meurt assassiné.
    logo ARTICLE 455Barack Obama (1961-) mars 2008
    44e Président des États-Unis élu en 2008 (investiture le 20 janvier 2009). Prix Nobel de la paix 2009.

    Dans la même rubrique

    Alice Cooper, une foi d’enfer...

     

    Alice Cooper, le rockeur vieillissant dont la réputation s’est bâtie sur les pitreries souvent macabres qu’il effectuait sur scène, a créé une Fondation pour la création d’un Centre Chrétien pour les jeunes en Arizona, d’une valeur de 3 millions de dollars.

    Ce centre, destiné aux adolescents, sera construit sur le site de la "Grand Canyon University". Surnommé "The Rock", le projet offrira des programmes parascolaires et des activités spéciales pour les jeunes de la région, dans un bâtiment approprié. Bien entendu, les élèves auront la possibilité d’apprendre à jouer de la guitare, et des conseillers leur feront connaître le christianisme.

    Le site de la "Solid Rock Foundation" d’Alice Cooper, une organisation sans but lucratif, annonce que ce centre doit être un lieu sûr et amusant où les ados pourront se rassembler et participer à des activités qui auront un effet salutaire sur leur vie. Le principal objectif de la Fondation est d’honorer Christ, tout en contribuant à répondre aux besoins spirituels, financiers, physiques et sociaux des adolescents et des enfants. Et Alice Cooper de préciser : « nous affirmons être chrétiens, mais nous n’essaierons pas de vous convaincre en vous tapant sur la tête avec une Bible. »

    Fils de pasteur, Alice Cooper (né Vincent Furnier), aujourd’hui âgé de 58 ans, a formé son propre groupe au début des années 1960. Après avoir changé son nom, le chanteur a été l’une des figures les plus excentriques du hard rock américain des années 70. Sur scène, il effectuait des numéros inspirés de films d’horreur, dans lesquels il portait un maquillage extravagant et utilisait de grandes quantités de faux sang et des serpents.

    Alice Cooper s’est converti au christianisme il y a 16 ans. Selon lui, au début, c’était la crainte plutôt que l’amour de Dieu qui le motivait. « Je ne voulais pas aller en enfer », a-t-il déclaré en 2001 au magazine chrétien HM.

    Aujourd’hui, il estime qu’être chrétien, c’est un cheminement. « Vous étudiez, vous allez aux études bibliques, vous priez. » Alice Cooper admet que beaucoup de gens doutent de sa capacité à promouvoir la moralité. « C’est une juxtaposition intéressante, dit-il. Croyez-moi, je marche sur la corde raide tous les jours, et cela ajoute du piquant à la situation. »

    Cri d’espoir • Janvier 2008

    Post-scriptum

    In bulletin ’Résurrection’ de décembre 2008.

    Copyright © 2005 Eglise Protestante Evangélique de Charleroi. Tous droits réservés.
    Ce site a été créé par Ginger-Nut et est géré avec SPIP + EVA-Web