logo RUBRIQUE

  • Enseignement
  • Lu dans la presse
  • - Conventions
  • - Petits mots du pasteur
  • - Magazine "Résurrection"
  • - Actions communautaires
  • - Actions missionnaires
  • - Enfants
  • - Jeunes
  • - Vie d’église
  • Liens et Ressources
  • - Annonces hebdomadaires
  •  

    Zoom Arrière

    logo ARTICLE 93Arithmétique biblique, mathématique divine septembre 2003
    PRÉDICATION • Dieu compte et calcule selon une arithmétique parfois particulière. « Devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour » (2 Pierre 3:8).
    logo ARTICLE 203Une minute pour chaque jour (2) août 2010
    Instants de réflexion proposés par Philippe Zeissig sur les ondes de Radio Suisse Romande. Situations les plus quotidiennes, mais vues sous un certain éclairage, celui du Christ.

    Dans la même rubrique

    Jean Chrysostome (344 ou 349 - 407)

     

    Les flots sont agités de toutes parts, nous sommes en butte à la tempête. Mais ne craignons pas d’être submergés, parce que nous sommes appuyés sur la terre ferme.

    Que la mer entre en furie, elle ne pourra renverser cette pierre inébranlable ! Que les flots se soulèvent, ils ne pourront submerger la barque de Jésus.

    Que pourrions-nous craindre, je vous le demande ? L’exil ? Mais la terre et ce qu’elle renferme est au Seigneur. La mort ? Jésus-Christ est ma vie, et la mort m’est un gain. La confiscation des biens ? Nous n’avons rien apporté dans ce monde, et nous ne voulons rien emporter.

    Les disgrâces du siècle sont à mes yeux aussi méprisables que ses avantages. Je redoute la pauvreté aussi peu que je désire ses richesses, je n’appréhende pas la mort et ne souhaite de vivre que pour votre plus grande utilité.

    Post-scriptum

    saint Jean Chrysostome

    Antioche vers 344 (ou 349) - près de Comana de Cappadoce 407

    Père de l’Église grecque, docteur de l’Église ; élu Patriarche de Constantinople en 398. Il devint célèbre par sa prédication et ses talents d’orateur éloquent, d’où son surnom de Chrysostome (« Bouche d’or »). Il menait une vie d’une grande austérité ; il s’attaqua au luxe de la cour. Sa rigueur, son zèle réformateur et sa liberté de parole le firent déposer puis envoyer en exil, où il mourut.

    Source : Copyright (©) Larousse 2009 / Hachette / Dixel 2010


    In bulletin ’Résurrection’ de février 1993.


    Copyright © 2005 Eglise Protestante Evangélique de Charleroi. Tous droits réservés.
    Ce site a été créé par Ginger-Nut et est géré avec SPIP + EVA-Web