logo RUBRIQUE

  • Enseignement
  • Lu dans la presse
  • - Conventions
  • - Petits mots du pasteur
  • - Magazine "Résurrection"
  • - Actions communautaires
  • - Actions missionnaires
  • - Enfants
  • - Jeunes
  • - Vie d’église
  • Liens et Ressources
  • - Annonces hebdomadaires
  •  

    Zoom Arrière

    logo ARTICLE 295ON PIÉTINE LE SANG DES MARTYRS ! novembre 1998
    PRÉDICATION • Vous, martyrs de la foi, ne revenez pas ; vous seriez trop déçus ! Que votre repos soit doux !
    logo ARTICLE 748Georges Clemenceau (1841-1929) septembre 2011
    Médecin de formation, homme politique français, surnommé "le Père la Victoire" et "le Tigre"

    Dans la même rubrique

    Bernard Palissy (1510-1589/1590)

     

    On connaît l’artiste et on sait au prix de quelles difficultés il poussa ses expériences qui devaient aboutir à la découverte d’émaux d’une grande originalité. On connaît moins le chrétien fidèle qu’il fut. En 1546, il s’était joint à l’église réformée de Saintes. Emprisonné à Bordeaux comme hérétique, il fut délivré par la rei¬ne Catherine de Médicis qui l’autorisa à installer un four aux Tuileries. De son côté, le duc de Montmorency, pour le mettre à l’abri des persécutions, lui décerna le titre d’“Inventeur des rustiques figurines du Roy et Monseigneur le connétable”.

    Lors du massacre de la Saint-Barthélemy, PALlSSY parvint à se réfugier à Sedan. Revenu à Paris, les Ligueurs, en 1588, le jetèrent dans un cachot de la Bastille. Un jour, Henry III visitant les prisonniers lui dit : “Si vous ne changez pas de religion, je serai contraint de vous laisser entre les mains de vos ennemis”. A quoi PALISSY répondit noblement que lui ne se laisserait pas contraindre à renier sa foi.

    Deux ans plus tard, un bourgeois de Paris écrivait dans son journal : “En cette année 1590 mourut aux cachots de la Bastille maître Bernard PALISSY, prisonnier pour religion, âgé de 80 ans. Il mourut de misère, nécessité et mauvais traitements.”

    Le monde honore l’artiste, Dieu honore le fidèle et récompensera sa foi.

    Post-scriptum

    In bulletin “Résurrection” de janvier 1995.

    Copyright © 2005 Eglise Protestante Evangélique de Charleroi. Tous droits réservés.
    Ce site a été créé par Ginger-Nut et est géré avec SPIP + EVA-Web