logo RUBRIQUE

  • Enseignement
  • Lu dans la presse
  • - Conventions
  • - Petits mots du pasteur
  • - Magazine "Résurrection"
  • - Actions communautaires
  • - Actions missionnaires
  • - Enfants
  • - Jeunes
  • - Vie d’église
  • Liens et Ressources
  • - Annonces hebdomadaires
  •  

    Zoom Arrière

    logo ARTICLE 182La Bible, épée du Saint-Esprit mars 2003
    PRÉDICATION • La Bible est l’épée du Saint-Esprit. A priori, les termes "épée" et "Esprit" peuvent paraître contradictoires. Ceci ne peut toutefois nous heurter si nous avons bien compris que la vie chrétienne est un réel combat.
    Camp de Remersdael (2005) août 2005
    Unique photo de groupe.

    Dans la même rubrique

    Oscar Wilde (1854-1900)

     

    Post-scriptum

    Oscar Fingal O’Flahertie Wills Wilde

    Dublin 1854 - Paris 1900

    Écrivain irlandais. Théoricien de “l’art pour l’art”, chef de file des “esthètes”, affichant sans réserve son amoralisme, volontiers provocateur, il fut, durant un temps, l’idole de l’aristocratie.

    Sous une apparence brillante et légère, son œuvre reflète une vision tragique de la vie : le Prince heureux et autres contes (1888), le Crime de lord Arthur Savile (conte), le Portrait de Dorian Gray (roman, 1891), l’Éventail de lady Windermere (drame, 1892), De l’importance d’être constant (comédie, 1895).

    En 1895, attaqué en justice pour son homosexualité, il fut condamné pour outrage aux mœurs à deux ans de travaux forcés (Ballade de la geôle de Reading, 1898). Il vécut ensuite en France. Il mourut à Paris, dans la misère et la solitude. Sa Correspondance a été publiée en 1963.

    Source : Hachette / Larousse


    Copyright © 2005 Eglise Protestante Evangélique de Charleroi. Tous droits réservés.
    Ce site a été créé par Ginger-Nut et est géré avec SPIP + EVA-Web