logo RUBRIQUE

  • Enseignement
  • Lu dans la presse
  • - Conventions
  • - Petits mots du pasteur
  • - Magazine "Résurrection"
  • - Actions communautaires
  • - Actions missionnaires
  • - Enfants
  • - Jeunes
  • - Vie d’église
  • Liens et Ressources
  • - Annonces hebdomadaires
  •  

    Zoom Arrière

    logo ARTICLE 589Louis Pasteur (1822-1895) mai 2009
    Biologiste français ; créateur de la microbiologie. Le premier, il découvrit que la fermentation était due à des organismes vivants, les microbes, et que ceux-ci étaient aussi à l’origine de certaines maladies appelées infectieuses.
    logo ARTICLE 620Denis Lane mai 2010
    Pasteur baptiste, prédicateur et missionnaire de la “Overseas Missionary Fellowship”.

    Dans la même rubrique

    Dix miracles, un seul merci !

     | Luc 17 : 11-19
     

    Souvent nous ressemblons aux neuf lépreux qui sont guéris mais enfermés dans leur ingratitude. Nous voulons te remettre tout ce qui nous empêche de nous agenouiller à tes pieds pour te rendre grâce et te remercier. Merci, merci, merci Seigneur.

    Peut-être le premier lépreux n’est-il pas revenu parce qu’il avait hâte de retrouver les siens. Pardonne notre impatience qui nous empêche de nous arrêter pour discerner l’essentiel.

    Peut-être le deuxième lépreux n’est-il pas revenu parce qu’il avait du travail en retard, il devait le rattraper. Libère-nous des soucis et de l’agitation qui éparpillent et nous éloigne de ta paix.

    Peut-être le troisième lépreux n’est-il pas revenu parce qu’il n’était pas certain que la guérison venait de Jésus, qu’il avait peut-être simplement de la chance. Pardonne notre méfiance et nos soupçons qui nous empêchent de t’accueillir comme Seigneur dans notre maison.

    Peut-être le quatrième lépreux n’est-il pas revenu parce qu’il a douté, il voulait d’abord s’assurer que la guérison durerait. Pardonne notre incrédulité qui nous empêche de te faire confiance.

    Peut-être le cinquième lépreux n’est-il pas revenu parce qu’il voulait faire plus que simplement remercier, alors il n’a rien fait. Pardonne notre velléité qui nous empêche de nous enraciner dans la prière et la persévérance.

    Peut-être le sixième lépreux n’est-il pas revenu parce qu’il s’est dit qu’il le ferait demain, et demain il a oublié. Pardonne notre amnésie qui nous éloigne de la reconnaissance et de la fidélité.

    Peut-être le septième lépreux n’est-il pas revenu parce que les autres ne sont pas revenus. Pardonne nos peurs et notre conformisme qui nous empêchent de te dire notre louange.

    Peut-être le huitième lépreux n’est-il pas revenu parce qu’il pensait mériter sa guérison, il faut dire que c’est un homme qui avait beaucoup travaillé. Pardonne notre ingratitude qui nous fait croire que nous méritons ce que nous avons.

    Peut-être le neuvième lépreux n’est-il pas revenu parce qu’il n’était plus un enfant, il savait que Dieu est au-delà des remerciements. Pardonne notre orgueil qui nous empêche de nous agenouiller comme un enfant devant son créateur. Amen

    Jésus dit au dixième lépreux : « Lève-toi, ta foi t’a sauvé. » Si l’orgueil et l’oubli nous enferment sur nous même, la louange et la gratitude nous libèrent de nous même. Le chrétien sait vers qui il peut tourner ses remerciements : un Dieu d’amour qui s’est incarné pour le rencontrer. Que le pardon de Dieu, la grâce de Christ et la liberté de l’Esprit nous relèvent et nous envoient dans sa grâce, notre foi est moyen de salut.

    Pasteur Antoine NOUIS

    TEXTE BIBLIQUE : LUC 17

    11 Comme Jésus faisait route vers Jérusalem, il arriva aux frontières de la Samarie et de la Galilée. 12 Il entrait dans un village quand dix lépreux vinrent à sa rencontre ; se tenant à distance, 13 ils lui crièrent : “Jésus, Maître, aie pitié de nous !”
    14 Voyant cela, il leur dit : “Allez vous montrer aux prêtres.” Et pendant qu’ils y allaient ils furent guéris. 15 Se voyant guéri, l’un d’eux revint, rendant gloire à Dieu à haute voix. 16 Il tomba le visage contre terre aux pieds de Jésus et il le remercia. Or lui était un Samaritain.
    17 Alors Jésus demanda : “Les dix n’ont-ils pas été guéris ? Où sont les neuf autres ? 18 Il n’y a donc eu que cet étranger pour revenir et rendre gloire à Dieu ?” 19 Jésus lui dit : “Relève-toi et va ton chemin, ta foi t’a sauvé.”

    Traduction : “Bible des Peuples”

    Post-scriptum

    Publié au bulletin “Résurrection” de juillet-août 2011.

    Copyright © 2005 Eglise Protestante Evangélique de Charleroi. Tous droits réservés.
    Ce site a été créé par Ginger-Nut et est géré avec SPIP + EVA-Web