logo RUBRIQUE

  • Enseignement
  • Lu dans la presse
  • - Conventions
  • - Petits mots du pasteur
  • - Magazine "Résurrection"
  • - Actions communautaires
  • - Actions missionnaires
  • - Enfants
  • - Jeunes
  • - Vie d’église
  • Liens et Ressources
  • - Annonces hebdomadaires
  •  

    Zoom Arrière

    logo ARTICLE 463Prière pour la lecture de la Bible juin 2008
     
    logo ARTICLE 138Je n’ai rien à me reprocher mars 2006
    "Nous sommes d’honnêtes gens !" Cette parole ne date pas d’hier. Elle a été prononcée voilà plus de 35 siècles par les frères de Joseph.

    Dans la même rubrique

    Marc Aurèle (121-180)

     

    Post-scriptum

    Marc Aurèle

    [en latin Marcus Annius Verus, puis Marcus Aurelius Antoninus]

    Empereur romain (Rome 121-Vindobona 180), empereur romain (161-180).

    Il étudia la rhétorique avec Hérode Atticus et surtout Fronton, qui devint son ami (il lui adressa une correspondance en latin) et, tout jeune (il revêtit le manteau du philosophe en 133), embrassa le stoïcisme.

    Empereur (161) pacifique et économe, il dut soutenir des guerres sur tous les fronts (contre les Parthes, les Arméniens, les Germains, les Quades, les Sarmates) et leva des emprunts forcés. Soucieux de l’effort, du mérite et de la maîtrise de soi, il laissa, contre la pratique de l’adoption chère aux Antonins, le pouvoir à son fils Commode, dont il connaissait les passions et la brutalité.

    Prêchant l’humanité et la tolérance, il vit son règne marqué par les persécutions contre les chrétiens (Rome en 163 : saint Justin ; Lyon en 177 : sainte Blandine). C’est en grec qu’il écrivit ses Pensées (Ta eis eauton : « À soi-même »). Ces méditations sur la vanité des choses terrestres (Tertullien trouvait dans leur auteur un penchant naturel au christianisme) sont en réalité moins le journal d’une âme qu’un « cahier d’exercices stoïciens », analogue à ce que seront les Exercices spirituels d’Ignace de Loyola.

    Pessimisme, nostalgie et compassion marquent un itinéraire qui se poursuit sur une difficile ligne de crête entre la tentation de l’absurde et l’acceptation de la fusion dans l’être unique, corps et âme, du monde.

    Source : Dictionnaire Larousse des littératures.

    STOÏCISME : Philosophie. Doctrine des philosophes antiques, selon laquelle le bonheur est dans la vertu, la fermeté d’âme. Zénon, Épictète, Marc Aurèle ont marqué l’histoire du stoïcisme.

    Copyright © 2005 Eglise Protestante Evangélique de Charleroi. Tous droits réservés.
    Ce site a été créé par Ginger-Nut et est géré avec SPIP + EVA-Web