logo RUBRIQUE

  • Enseignement
  • Lu dans la presse
  • - Conventions
  • - Petits mots du pasteur
  • - Magazine "Résurrection"
  • - Actions communautaires
  • - Actions missionnaires
  • - Enfants
  • - Jeunes
  • - Vie d’église
  • Liens et Ressources
  • - Annonces hebdomadaires
  •  

    Zoom Arrière

    logo ARTICLE 53Envoyer un e-mail au webmaster mai 2009

    logo ARTICLE 607Prière d’un chauffeur avril 2010
    J’ai fait halte pour prier devant ta croix...

    Dans la même rubrique

    L’unité dans l’amour et la vérité

    | Jean 17 : 1-26 — Ephésiens 4 : 1-16
     

    LA PRIERE DE JESUS DANS JEAN 17

    1. Nous avons retenu ce que Jésus demande pour les apôtres et pour nous tous dans cette prière : garde-les ; préserve-les ; sanctifie-les : qu’ils voient ma gloire et qu’ils soient avec moi pour toujours.
    2. Ce qui nous touche dans cette prière, est le mot « Père » ; jamais personne avant Jésus n’avait osé appeler Dieu « Père ». Avec cette nouvelle relation, il se fait « Fils de Dieu », et donc égal à Dieu. Les juifs l’avaient compris car à cause de cela, ils veulent le lapider. Jésus nous enseigne ceci : nous sommes devenus les fils adoptifs de Dieu, de telle sorte que nous pouvons, nous aussi, l’appeler « Père ».
    3. Ce qui retient aussi notre attention, c’est que Jésus dit « L’heure est venue. » Dieu a tout chronométré et il accomplit son plan à l’heure voulue. Nous savons que pour nous, il n’y a pas de hasard.
    4. Dans cette prière encore, « Qu’ils soient tous un. » : c’est la sixième requête que Jésus fait pour vous et pour moi.

    Cette prière a été appelée “La prière de l’unité”. Mais on a fait dire à cette prière tout ce qu’elle ne dit pas. Le concept de l’unité est très à la mode actuellement. Malheur et honte à celui qui ne parle pas le langage œcuménique (unité). Beaucoup disent que nous avons le même Dieu, que ce soit Bouddha, Allah, Yahvé... Certains disent aussi que les protestants et les catholiques, c’est pareil. Pourtant, nous savons qu’il y a des différences. Il y a encore des irréductibles qui refusent la comédie : notre Église en fait partie. Toutefois, demeurons pacifiques et ne partons en guerre contre personne, car nous respectons chacun et restons tolérants. Cependant nous désirons affirmer clairement nos convictions en nous appuyant sur les Écritures.

    Lors d’une émission télévisée de Pascal Vrébos, avec sur le plateau des représentants des différentes religions des pays du monde et le cardinal Danneels, le présentateur pose la question : « Les catholiques et les musulmans ont-ils le même Dieu ? » ; et le cardinal de répondre : « Mais oui, bien sûr. »

    Le même Dieu que les musulmans !!! Si c’est le même Dieu, la Bible et le Coran doivent dire la même chose. Or, ce n’est pas le cas :

    On a tous compris que ce n’est pas le même Dieu qui parle. Le langage de la Bible n’est pas le même. Dans 1 Jean 4.2-3, il est bien dit que « Celui qui nie que Jésus est le Fils de Dieu en chair, est l’antéchrist. » Toutefois certains protestants sont prêts à dire que nous avons tous le même Dieu !

    Lorsque quelqu’un déclare qu’entre catholiques et protestants il n’y a aucune différence, ce n’est pas honnête. Il faut savoir que :

    Il est clair que nous ne croyons pas la même chose. Donc ne faisons pas semblant d’être d’accord ! Et n’oublions jamais que des milliers de chrétiens protestants ont été exécutés pour avoir eu le courage d’assumer ces différences. Les points de divergence sont si profonds, qu’il faut renoncer à réconcilier ces doctrines. L’Église luthérienne et l’Eglise catholique ont travaillé pendant trente ans afin de tenter de réconcilier les deux doctrines sur un seul point : la justification par la foi. Tout ce temps perdu pour aboutir à un échec. L’unité ne peut se faire au détriment de la vérité ... ce serait une unité mensongère.

    J’ai reçu un livre ayant pour titre “La gloire et l’unité”. La table des matières dit ceci : “Ne laissez pas la doctrine vous diviser.”, “Sachez s’il le faut sacrifier la sainte doctrine au profit de l’unité.”

    “L’unité de gré ou de force.” Est-ce cela la pensée de Dieu ? Sacrifier tout ce qu’il nous a révélé dans les Écritures pour savoir dans quelle direction nous devons avancer ? Quand Jésus dit dans sa prière « Qu’ils soient tous un », ce n’est certainement pas ce qu’il voulait dire. Le nouveau credo est “La doctrine divise, mais l’expérience unit.” Aujourd’hui, dans certaines Églises, on se trouve prêt à sacrifier la vérité pour faire semblant de vivre l’unité.

    Mais nous ne devons pas oublier non plus que l’Esprit Saint est aussi appelé « l’Esprit de vérité ». L’amour sans la vérité est un amour dangereux. Il faut professer la vérité dans l’amour. Et l’unité est le fruit de la vérité. Le couple amour et vérité sont mariés pour toujours dans la pensée de Dieu. Le fruit de l’unité pousse sur l’arbre de la vérité, il n’y a pas d’unité véritable sans la vérité et toute unité construite aux dépens de la vérité ne peut venir de Dieu. L’unité du peuple de Dieu ne peut donc se faire à n’importe quel prix, ni n’importe comment, ni sur n’importe quelle base, ni avec n’importe qui. En parlant de la sorte, on nous accuse de manquer d’amour.

    La Bible compare l’Église à un corps humain, avec plusieurs membres, tous différents. L’unité vient de Dieu et Il forme le corps de l’Église avec des chrétiens. Cette unité est spirituelle. Elle n’est pas à faire, c’est l’œuvre du Christ. Ainsi, la prière de Jésus « Que tous soient un. », a été exaucée. Lui prie toujours selon la volonté de Dieu et selon l’Esprit. Tous les chrétiens dans le monde, avec toutes leurs différences, sont unis pour former un seul corps. Voilà tous ceux pour qui le Christ a fait la prière de l’unité. Elle concerne :

    — « Ceux que le Père a donné au Fils afin qu’ils aient la vie éternelle. » (Jean 17.2)
    — « Ceux qui connaissent le seul vrai Dieu et Le Fils Jésus-Christ. » (verset 3)
    — « Ceux qui gardent la Parole de Dieu. » (verset 6)
    — « Ceux qui ont accueilli la Parole de Dieu. » (verset 7)
    — « Ceux qui ont cru que Jésus-Christ a été envoyé par Dieu. » (verset 8)
    — « Ceux en qui le Christ est glorifié. » (verset 10)
    — « Ceux qui ont cru en Christ par la parole des apôtres. » (verset 20).

    Ce qui veut dire que cette prière permet aussi de dénoncer toute fausse unité.

    Que devons-nous faire pour conserver cette unité ? Éphésiens 4.3 donne la réponse : « Efforcez-vous de conserver l’unité par le lien de la paix. » Cette unité s’entretient, c’est un cadeau que Dieu nous a fait.

    Comment conserver l’unité ?

    Qu’est-ce qui fait notre unité ?

    Soyons donc unis sous la bannière de Christ pour parler de notre Sauveur. Restons unis au culte, pendant les fêtes chrétiennes, juniors ou seniors, riches ou pauvres, blancs ou noirs, intellectuels ou manuels, musiciens. Tous ensemble, restons soudés les uns aux autres et à Jésus-Christ, le chef de l’Église en demeurant soumis aux Saintes Écritures. ●

    Post-scriptum

    Prédication apportée le 2-9-2012 par Philippe HUBINON et résumée par Odette GALANTE et Marie-Rose GERARD — Bulletin “Résurrection” de mai-juin 2013

    Copyright © 2005 Eglise Protestante Evangélique de Charleroi. Tous droits réservés.
    Ce site a été créé par Ginger-Nut et est géré avec SPIP + EVA-Web