logo RUBRIQUE

  • Enseignement
  • Lu dans la presse
  • - Conventions
  • - Petits mots du pasteur
  • - Magazine "Résurrection"
  • - Actions communautaires
  • - Actions missionnaires
  • - Enfants
  • - Jeunes
  • - Vie d’église
  • Liens et Ressources
  • - Annonces hebdomadaires
  •  

    Zoom Arrière

    logo ARTICLE 513ISRAËL : actualité essentielle novembre 2011
    Faits importants de l’actualité concernant Israël.
    logo ARTICLE 783Paradoxes divins juillet 2012
    Grégoire de Nazianze, père de l’Eglise, exprime avec des mots simples des faits singuliers et apparemment contradictoires, qui heurtent ainsi le sens commun et interpellent le lecteur.

    Dans la même rubrique

    Attention danger !

    Code de la route - Code de la vie

     | Psaumes 32 : 8-9 - Psaumes 119 : 105
     
    La vie est comme un long voyage. Pour nous préserver, Dieu nous a donné un ensemble de lois, de recommandations, de règles. C’est le "code de la vie". Dieu veut nous conduire sur la bonne route et nous évitera les accidents de la vie.

    L’Évangile possède un caractère préventif. Dieu peut nous préserver de toute chute (Jude 24), de tout accident de la vie. C’est un encouragement pour considérer l’avenir avec confiance. Il existe bien des similitudes entre le code de la route et le "code de la vie".

    Considérons ce panneau de signalisation triangulaire, bordé de rouge, avec ces six lettres DANGER. La Bible est un livre pratique et réaliste. Dieu ne veut pas nous leurrer et nous transporter dans des paradis imaginaires faciles et agréables. La vie est dangereuse. Le monde veut nous convaincre que la pornographie, l’argent, l’alcool, la violence, l’occultisme et bien d’autres choses sont sans danger, mais la Bible nous prévient que la vie est remplie de pièges. C’est pourquoi, il est important de se confier le plus tôt possible, dès son jeune âge, à Christ. Jésus veut nous préparer à affronter les dangers de la vie pour ne pas la gaspiller.

    Prenons donc garde et veillons à notre conduite. La Bible dit souvent : « Prends garde ». Jésus a dit : « Prenez garde que personne ne vous séduise. » (Marc 13:5). Notre siècle est celui de la séduction. Le mal n’a jamais été aussi séduisant. Vigilants et prudents, nous devons prendre garde que personne ne fasse de nous sa proie (Colossiens 2:8). Beaucoup de gens sont aujourd’hui des proies et vont ainsi porter des séquelles toute leur vie. Prenons garde à ceux qui créent des divisions et veillons à ne pas rendre le mal pour le bien. La Parole de Dieu nous met ce panneau « DANGER ! » devant les yeux.

    Jésus veut nous préparer à affronter les dangers de la vie.

    La Bible nous met en garde contre les dangers de l’occultisme : « Qu’on ne trouve chez toi personne qui évoque les morts, qui consulte ceux qui disent l’avenir. » « Ne vous tournez point vers ceux qui évoquent les esprits, ni vers les devins ; ne les recherchez point, de peur de vous souiller avec eux. » (Lévitique 19:31). Les chefs des nations qui conduisent les peuples cherchent même parfois la lumière dans les ténèbres en consultant les voyants.

    Le livre des Proverbes est remarquable et excellent. Rempli de sagesse, il nous met en garde avec beaucoup d’intelligence, de finesse et de réalisme. « Ne te porte garant pour personne. » Certains ont vivement regretté et vécu l’enfer sur la terre pour avoir signé et s’être engagés à la place de quelqu’un de confiance pourtant. La Bible nous met en garde contre la prostituée. « Pourquoi serais-tu épris d’une étrangère, et embrasserais-tu le sein d’une inconnue ? » (Proverbes 5:20). « Ne te tourmente pas pour t’enrichir, n’y applique pas ton intelligence. » (Proverbes 23:4). « Mets rarement le pied chez ton prochain. » Attention à la langue flatteuse, « La bouche flatteuse prépare la ruine. » (Proverbes 26:28).

    Vieux de 3.000 ans ces textes sont étonnamment modernes ! Ce sont des perles de sagesse pour nous avertir et nous protéger des dangers de la vie. Mais la vie ne devient-elle pas infernale ? Attention, attention ... pas du tout ! En rencontrant certains panneaux de signalisation, nous n’avons pas peur mais nous redoublons de prudence. Ces avertissements de la Parole de Dieu ne doivent pas nous effrayer mais nous conduire à la prudence et à la sagesse. Dieu met sur la route de notre vie des panneaux : ATTENTION DANGER ! et PRENDS GARDE ! En respectant ces panneaux, nous éviterons bien des pièges, des blessures, des pleurs.

    Dieu ne veut pas nous effrayer ni nous empêcher de vivre. Il veut nous préserver de toute chute. Regardons autour de nous ceux qui n’ont pas voulu tenir compte des bons conseils du "code de la vie". Examinons certaines étapes de notre propre vie lorsque nous n’avons pas écouté la Parole ni fait attention aux panneaux posés par le Seigneur. Dieu peut nous préserver de toute chute.

    Une vérité importante doit être soulignée : Dieu ne prend jamais le volant de notre vie. Nous restons toujours le pilote et Dieu garde la place de copilote. Dans les rallyes automobiles, le pilote conduit et le copilote lui transmet les instructions écrites dans son carnet de route. Les rôles ne sont jamais inversés. Chacun a sa place. C’est un principe que Dieu lui-même respecte. Personne ne pourra jamais reprocher à Dieu d’avoir conduit notre vie dans le fossé ou dans le mur. Le Seigneur nous prévient, nous transmet les bonnes instructions mais il nous laisse au volant. Nous ne perdons ainsi jamais notre liberté. Dieu la respecte. Il est à nos côtés et nous restons responsables de nos actes. Un des noms donnés à Jésus-Christ et au Saint-Esprit dans la Bible est « consolateur ». Le mot grec utilisé signifie « appelé à côté ». Jésus est à nos côtés. Nous pilotons. Il nous donne les bons conseils et les instructions précieuses pour diriger notre long voyage périlleux. Nous restons toutefois maîtres de notre vie et de nos décisions. Dieu ne force pas. Il n’impose jamais. Chacun reste libre de ses actes. Dieu est bien trop grand que pour ne pas respecter la liberté qu’il nous a donnée. « L’esprit des prophètes reste soumis aux prophètes. » (1 Corinthiens 14:32).

    Il n’y a pas que le panneau « DANGER ». Il existe aussi le panneau « PRIORITE ». C’est un carré renversé sur sa pointe, de couleur jaune et bordé de blanc. Dans la vie, chacun a le droit de choisir ses priorités : l’argent, les études, les plaisirs, la musique, sa famille, la carrière professionnelle, l’amour, le sport, les vacances. Mais quelles sont les priorités du "code de la vie" ? Quelles sont les priorités que Dieu veut nous voir respecter ?

    D’abord : la priorité à Dieu. Le premier commandement dit : « Tu aimeras l’Éternel, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force. » (Deutéronome 6:5) C’est la priorité n° 1. Lors du Sermon sur la Montagne Jésus a dit : « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes choses vous seront données par-dessus. » (Matthieu 6:33). Priorité à Dieu.

    Quelle est la priorité dans ta vie ?
    Que recherches-tu en premier ?

    Cela ne signifie pas que tout chrétien doit devenir pasteur ou missionnaire. On peut être pasteur sans que Dieu soit la priorité. Les motivations profondes du cœur sont parfois surprenantes. Les pharisiens avaient les signes de la vocation religieuse mais ils n’aimaient pas Dieu. Jésus aura le courage de leur dire, dans le blanc des yeux : « Vous ne connaissez pas Dieu. Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement. » (Jean 8:44).

    Dieu doit être honoré dans tout ce que nous faisons : au travail, à la maison, en vacances, au magasin. Cela doit être notre priorité. C’est cela aimer Dieu de tout son cœur. L’apôtre Paul disait : « Quoi que nous fassions, faisons tout pour la gloire de Dieu. » (1 Corinthiens 10:31). C’est en quelque sorte, mettre Dieu dans tout ce que nous faisons. Nous devons faire tout en recherchant l’approbation de Dieu. C’est un conseil important du "code de la vie". Ce n’est donc pas une question de religion mais bien de vie.

    Nous voulons tous réussir notre vie. Personne ne souhaite connaître l’échec. Comment faire ? Nous devons suivre les conseils du "code de la vie". Faisons tout en cherchant l’approbation de Celui qui nous a donné la vie.

    Une question importante se pose donc : quelle est la priorité dans ta vie ? Que recherches-tu en premier ? Le Seigneur nous invite à mettre Dieu en priorité, sa Parole, sa volonté.

    Après cette priorité n°1 vient la priorité n°2 : notre prochain. C’est le second commandement. « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » Le prochain le plus proche, c’est notre famille. « Celui qui ne prend pas soin des siens, et principalement de ceux de sa famille, a renié sa foi, et est pire qu’un infidèle. » (1 Timothée 5:8). La famille est la première institution que l’Écriture nous présente (avant l’Église). Le mariage, les enfants, les parents, toute la famille sont honorés par le christianisme véritable. « Honore ton père et ta mère. » (Exode 20:12).

    Une des caractéristiques des sectes est de dévaloriser la famille. Le principe de la secte est la destruction de la cellule familiale. L’adepte doit être isolé de sa famille. Le "code de la vie" donne au contraire priorité à la famille, au couple, aux enfants, aux parents et grands-parents. Il est préférable de délaisser certaines choses pour laisser la priorité à la famille.

    Notre société moderne ne donne plus priorité à la famille. C’est l’un des problèmes les plus graves de notre époque. L’éclatement de la cellule familiale et sa destruction constituent l’un des fléaux les plus graves de notre société. Le "code de la vie" nous invite à soigner notre famille et cela demande bien entendu des efforts.

    Nous devons donc prendre soin de notre couple, de nos enfants, de notre famille, de nos parents et grands-parents. Ensuite nous devons aussi aimer notre prochain moins proche : le collègue, le voisin. L’égoïsme ne favorise pas le bonheur. « Que chacun de nous, au lieu de considérer ses propres intérêts, considère aussi ceux des autres. » (Philippiens 2:4). Ainsi donc : priorité à Dieu, priorité à la famille, priorité aux autres.

    Que Dieu nous donne l’humilité pour accepter le "code de la vie" et réussir ainsi notre voyage !

    Post-scriptum

    Prdéication du 21/3/04 de Philippe Hubinon, résumée par Jean-Pierre Baudouin. Bulletin “Résurrection” de février 2005.

    Copyright © 2005 Eglise Protestante Evangélique de Charleroi. Tous droits réservés.
    Ce site a été créé par Ginger-Nut et est géré avec SPIP + EVA-Web